CESNUR

Le Centre d'études sur les nouvelles religions (CESNUR) a été créé à 1988 à Turin, en Italie. Le CESNUR est un réseau international de chercheurs qui promeut la recherche scientifique dans le domaine de la nouvelle conscience religieuse et diffuse des informations basées sur cette recherche. Le CESNUR sponsorise des conférences annuelles à travers le monde au cours desquelles des chercheurs présentent des communications sur l'étude des nouvelles religions. Beaucoup de ces papiers sont conservés sur le site web du CESNUR. Le CESNUR abrite également une importante collection de livres et d’autres documents sur les nouveaux groupes religieux et l’ésotérisme.

Le CESNUR est partenaire du WRSP sur le projet Mouvements religieux et spirituels et arts visuels. Le projet documente l’influence cruciale des nouveaux groupes religieux sur les arts visuels. Le projet présente des profils de nouvelles religions qui ont influencé de manière significative les arts visuels et d'artistes individuels dans lesquels les liens de carrière avec un ou plusieurs NRM, ou avec les nouveaux courants spirituels en général, ont joué un rôle clé.

Directeur de projet:
Massimo Introvigne (Centre d'études sur la nouvelle religion)


NOVA RELIGIO

Nova Religio présente des interprétations savantes et des examens de mouvements religieux émergents et alternatifs. Des recherches originales, des perspectives sur l’étude des nouvelles religions, des recensions de la littérature et des comptes rendus de conférences permettent aux spécialistes de rester bien informés sur un large éventail de sujets, notamment: les nouvelles religions; nouveaux mouvements au sein de traditions religieuses établies; mouvements néo-indigènes, néo-polythéistes et de réveil; Sagesse ancienne et groupes New Age; mouvements religieux diasporiques; et les religions marginalisées et stigmatisées.

Nova Religio et WRSP ont établi un partenariat pour soutenir la publication de notes de terrain et d'actualisations d'essais et de profils descriptifs de mouvements religieux qui renforcent les missions respectives de la revue et de WRSP. Les articles sur les mouvements religieux peuvent être publiés dans la revue et / ou sur le site web de deux manières:

  1. Les auteurs peuvent soumettre des articles sur les nouveaux mouvements religieux à Nova Religio pour publication éventuelle sous la forme d’essais Field Notes ou d’essais de mise à jour (mots 3,000 à 5,000, y compris les notes de fin). Correspondance préalable avec les rédacteurs en chef de la revue pour recevoir les directives relatives aux essais Field Notes ou Update essay in Nova Religio est recommandé. Les essais sur le terrain devraient être basés sur des recherches originales incluant l'observation des participants et des entretiens. Les essais de mise à jour doivent être basés sur des recherches originales pouvant inclure, mais pas nécessairement, des travaux sur le terrain. Bien que plus court qu'un habitué Nova Religio article, un essai Field Notes et un essai Update devraient articuler une thèse et fournir des citations au format Chicago Manual of Style. La revue s'intéresse principalement aux groupes de divers contextes culturels et nationaux pour lesquels l'information savante est limitée. Les auteurs dont les essais Field Notes et Update sont acceptés par Nova Religio peut être invité à rédiger un profil du nouveau mouvement religieux pour publication sur le site Web Religions et spiritualité dans le monde.
  2. Les auteurs peuvent proposer aux éditeurs de sites Web des profils de publication sur le site Web Religions et spiritualité dans le monde. Le site Web a pour principal intérêt d'élargir et d'élargir sa couverture des groupes religieux, en mettant l'accent sur l'Amérique du Nord. Les auteurs dont les profils sont acceptés pour publication sur le site Web peuvent utiliser le profil de site Web comme une proposition visant à: Nova Religio les coéditeurs généraux doivent déterminer leur intérêt pour un essai Field Notes ou un essai de mise à jour préparé conformément aux exigences de la revue.

Si la revue et le site Web acceptent la publication des essais et des profils de Field Notes / Update Notes, leur format et leur contenu varieront en fonction des exigences des deux publications.

Directeurs de projet:
Catherine Wessinger (Université Loyola, Nouvelle-Orléans)
David G. Bromley (Université du Commonwealth de Virginie)


LES ENFANTS SPIRITUELS: LES ENFANTS DE

PROJET RELIGIONS MINORITAIRES

Le but du projet Spiritual Childhoods est de remplacer la couverture journalistique de l'enfance dans les religions minoritaires par les résultats de la recherche scientifique sociale. L'équipe du projet collecte des données en utilisant les méthodes qualitatives et quantitatives standard (travail de terrain, observation des participants, entretiens et questionnaires d'enquête). Le groupe de recherche essaie également de prendre du recul pour avoir une vision plus large des événements historiques récents, des développements juridiques et de la «religion vivante» quotidienne et incarnée dans ces communautés.

Directeur de projet:
Susan Palmer (Université McGill)


PROJET DE PLURALISME

Le Projet de pluralisme a été créé à 1991 par le professeur Diana Eck de l’Université de Harvard. Le projet pluralisme se décrit comme «un projet de recherche de deux décennies qui engage les étudiants dans l'étude de la nouvelle diversité religieuse aux États-Unis». missions du projet include: (1) Documenter et mieux comprendre les contours changeants de la démographie religieuse américaine, (2) Étudier les communautés religieuses elles-mêmes… leurs réseaux informels et leurs institutions émergentes, leurs formes d'adaptation et d'éducation religieuse dans le contexte américain, (3) Explorer les ramifications et les implications de la nouvelle pluralité américaine à travers des études de cas de villes et villages particuliers et (4). À la lumière de cet ouvrage, discerner les significations émergentes du «pluralisme religieux», tant pour les communautés religieuses que pour les institutions publiques…

WRSP est un "Filiale" dans le projet de pluralisme à travers son projet spécial, Religions du monde à Richmond (WRR). WRR rejoint les missions du Pluralism Project consistant à documenter la diversité religieuse / spirituelle dans des communautés américaines spécifiques. WRR décrit sa mission comme «une chronique de la diversité religieuse / spirituelle qui existe dans la communauté de Richmond (Virginie). En plus des profils de toutes les unités congrégations religieuses et spirituelles de Richmond, WRR décrit la gamme des organisations communautaires (entreprises, établissements d’enseignement, festivals, organisations de soins de santé, musées, médias, etc.) liées à ces traditions religieuses / spirituelles.

Directeur de projet:
David G. Bromley


LE CENTRE DES ÉTUDES DE YOGA 

Basé à l’École d’études orientales et africaines de Londres, le Centre d'études de yoga est une plaque tournante pour les chercheurs, les étudiants et tous ceux qui s'intéressent au yoga. Il organise des séries de conférences, des séminaires et des ateliers, ainsi que la coordination de diverses autres activités liées à l’étude du yoga. Présidé par Jim Mallinson, le centre est né de la Projet Haṭha Yoga (2015-2020) et le programme bien établi de maîtrise en yoga et méditation (proposé par SOAS depuis 2012).

Directeurs de projet:

Suzanne Newcombe (The Open University et INFORM [basée au King's College de Londres])
Karen O'Brien-Kop Département des religions et philosophies et Centre d’études sur le yoga, SOAS, Université de Londres)


UNIVERSITÉ D'HELSINKI

L’Institut Aleksanteri, fondé à 1996 à l’Université d’Helsinki, est un centre national de recherche, d’étude et d’expertise en Russie et en Europe de l’Est, en particulier dans le domaine des sciences sociales et humaines. L'institut mène et coordonne des recherches de renommée internationale. La Faculté de théologie est une communauté universitaire internationale, non affiliée à une religion ou à une conviction particulière, qui étudie la signification individuelle, culturelle et sociale des religions, du passé au présent.

Directeurs de projet:
Kaarina Aitamurto (Institut Aleksanteri, Université d'Helsinki)
Maija Penttilä (Faculté de théologie, Université d'Helsinki) 

Partager