Dori Beeler Jojan Jonker

Reiki (Ouest)

REIKI (Ouest) chronologie

1936: Reiki atteint Hawaï; Hawayo Takata a commencé à pratiquer et à enseigner le Reiki à Hawaï.

1937: Takata devient le premier maître Reiki en Occident.

Années 1940 (fin): le Reiki a migré d'Hawaï vers le continent américain; Takata a commencé à offrir des cours de Reiki sur le continent américain.

1975-1980: L'avenir du Reiki est assuré; au total, Takata a formé vingt-trois maîtres Reiki.

1980: Takata est mort.

Années 1980 (début): le Reiki a été introduit dans plusieurs pays européens comme le Royaume-Uni

1985: Mieko Mitsui a migré le Reiki au Japon.

1992: les organisations de Reiki commencent à apparaître; la première organisation britannique de membres Reiki a été créée.

HISTORIQUE DU FONDATEUR / DU GROUPE

En ce qui concerne la mondialisation, Chujiro Hayashi (1880-1940) a été l’élève le plus important, tandis que Hawayo Takata (1900-1980) était une étudiante japonaise vivant à Hawaii. Grâce au travail de ces deux personnalités, le Reiki migré du Japon à Hawaii dans les 1930. (Pour des informations relatives au Reiki avant cette heure, voir (Stein 2016)). Takata est responsable de la propagation en Amérique du Nord et, depuis les 1980, le processus de mondialisation devient visible et le Reiki est introduit, par exemple aux Pays-Bas sous 1984 et en Grande-Bretagne, parfois sous les 1980.

Cette augmentation de la croissance populaire de la pratique du Reiki, avec sa première apparition à la télévision américaine vers 1986 où la petite-fille de Takata, Phyllis Furumoto, a été interviewée (voir «Phyllis Lei Furumoto TV Reiki Interview in 1980's» 2015) et plus tard en 2010, montre à quel point atteindre cette popularité est devenu. Le Dr Mehmet Oz, chirurgien cardiovasculaire et animateur d'une émission de télévision syndiquée en Amérique, a initié des millions de téléspectateurs à la pratique du Reiki dans le cadre d'un programme sur les remèdes naturels et alternatifs. L'émission comprenait non seulement un segment présentant une démonstration, mais une recommandation enthousiaste «d'essayer le Reiki» en tant que «L'Ordre d'Oz» n ° 1 à la fin de l'émission.

Des 1930 aux 1970, Takata n'était pas le seul, mais était certainement le plus important maître de Reiki de l'Ouest. Au cours de ces décennies, elle a développé le Reiki pour en faire quelque chose de plus cohérent avec les concepts religieux et spirituels occidentaux, ainsi qu'avec la culture occidentale. Au cours de ce processus, plusieurs éléments ont été modifiés ou ont disparu, tandis que de nouveaux éléments sont entrés dans la pratique.

Le concept japonais de reiki l'énergie a été remplacée par le concept occidental d'énergie de vie universelle issue du mouvement métaphysique américain. Le principe Reiki "Honore tes parents, tes professeurs et tes aînés" a remplacé le texte original "Sois gentil avec les gens" (Stein 2016). Le rituel énergétique original Reiju pour la transmission des compétences Reiki sous forme d’utilisation d’une énergie subtile développée vers trois «initiations» distinctes, une pour chaque niveau: Reiki 1, Reiki 2 et Reiki Master. En conséquence, l'accès au Reiki est devenu réglementé en même temps que le rituel d'initiation: pas d'initiation, pas de Reiki, et seuls les maîtres de Reiki décident si un étudiant peut ou non obtenir un niveau supérieur par la formation. En terminant ces exemples, le développement personnel était et est un objectif majeur de la pratique du Reiki au Japon et en Occident, mais l'individualisme occidental a influencé la pratique et, de ce fait, l'auto-traitement est devenu la pierre angulaire de la pratique des praticiens au Japon. traiter les autres est considéré comme plus important parce que la société en profite.

Pratiquement toutes les formes et tous les styles de Reiki sont abordés ici comme du Reiki occidental contemporain et ont subi ces adaptations. Ce processus de changement et de développement se poursuit encore. Le résultat de ce processus est qu’il existe des centaines de styles de Reiki où les différences de doctrine et de croyance sont visibles. Avant de poursuivre, il est important de faire la distinction entre le Reiki, le phénomène de la pratique, et la phrase reiki l'énergie, qui fait référence à l'énergie de vie supposée et invoquée.

Il est évident que la grande majorité des praticiens de Reiki occidentaux sont de race blanche, «de race blanche» ou, plus précisément, d'origine socio-culturelle judéo-chrétienne. Aux États-Unis, il y a peu de pratiquants d'origine afro-américaine, islamique, amérindienne ou latino-américaine. De même, au Royaume-Uni, il y a peu de pratiquants d'origine non judéo-chrétienne. Des recherches récentes semblent indiquer que cela a à voir avec le contexte socioculturel où le Reiki occidental est pratiqué (Jonker 2016). En outre, il semble que la majorité des praticiens, environ 80%, sont des femmes ayant un niveau d'éducation moyen à élevé et que les professions d'infirmière et d'enseignement sont surreprésentées parmi les praticiens de Reiki.

Le mot praticien est un homonyme; il représente les praticiens qui offrent un traitement Reiki dans un cadre officiel (praticiens ou public, praticiens professionnels) et les personnes qui pratiquent le Reiki pour eux-mêmes (praticiens ou auto-praticiens). Ce profil utilise praticien et praticien de soi comme synonyme comme le mot praticien implique des praticiens de soi.

Il existe peu de statistiques disponibles sur le nombre de praticiens de Reiki et d'auto-praticiens publics, mais en fonction de ce que l'on sait, elles diffèrent en termes de pourcentage par pays. Par exemple, aux Pays-Bas où le Reiki a été introduit dans 1984, on estime qu’aujourd’hui il y a environ des praticiens de Reiki 1,000 et qu’il existe plus de praticiens autonomes de 150,000. Dans une population d'environ 16,000,000, cela donne le ratio 1: 1,600 et 1: 100. Comparativement, en Inde, on estime à 1,000,000 le nombre de praticiens de soi, mais le nombre de personnes dépasse 1,000,000,000, ce qui donne le ratio 1: 1000. Au Royaume-Uni, on estime qu'il existe des praticiens de 10,000 (Beeler 2015) pour une population de 60,000,000, ce qui donne le rapport 1: 600.

Dans chaque société, le Reiki est lié à la médecine allopathique, à la médecine complémentaire et alternative (CAM), à la science et à une culture.fond spirituel / religieux. De plus, en Occident, comme ailleurs dans le monde, il existe une relation entre la religion et la spiritualité traditionnelles de la culture et la division d'un certain traitement en médecine allopathique ou en CAM. Dans le cas du monde occidental, le Reiki est placé dans la CAM car ce dernier ne semble compatible ni avec le christianisme ni avec la science occidentale moderne.

Les doctrines et les convictions à discuter sont dans le monde occidental; Cependant, ils ne font pas partie du domaine de la science occidentale et, par conséquent, le Reiki ne fait pas partie de la médecine allopathique, qui est basée sur la science occidentale. Anticipant les aspects de la pratique du Reiki présentés dans la section suivante, la science n’accorde aucune place au concept d’énergie vitale universelle dotée de capacités de guérison, ni à la croyance en l’utilisation de symboles et de mantras, ni au rituel d’initiation énergétique.

Comparé aux activités de guérison dans le christianisme, le Reiki diffère sur un niveau fondamental. Dans le christianisme, on pense que la guérison ne peut se produire que «par l'énergie du Christ» en tant qu'acte de miséricorde et de préférence après la conversion. En Reiki, la guérison peut être invoquée à volonté, l’énergie est donc librement accessible à tout moment. De plus, la conversion n'est pas reconnue dans la pratique du Reiki, bien qu'une certaine prise de conscience sur une sorte de reddition (Beeler, à paraître) puisse aider le développement personnel et l'autonomisation tout en pratiquant le Reiki.

DOCTRINES / CROYANCES

Les principaux éléments de la vision du monde du Reiki qui peuvent être reconnus dans pratiquement tous les styles de Reiki occidentaux sont les suivants:

Réalité quotidienne et réalité transcendante. Le Reiki occidental contemporain est une guérison spirituelle
pratique qui fonctionne pratique qui fonctionne à la fois dans la réalité quotidienne et dans une réalité transcendante. La pratique comporte donc plusieurs rituels censés offrir une interface entre ces deux domaines. Le rituel le plus connu à ce jour distingue le Reiki de nombreuses autres modalités contemporaines de la CAM: le rituel d'initiation Une autre interface est l'utilisation de symboles sacrés et secrets. Enfin, l'aspect de la guérison est interprété de manière holistique pour inclure l'esprit, qui touche également à la transcendance.

Énergie Reiki. Les pratiquants croient en une énergie subtile, principalement appelée énergie universelle (vie), reiki énergie, énergie divine, puissance de Dieu, énergie de Dieu ou énergie de l'amour. Pour tous les styles, c'est l'élément de base sur lequel repose la pratique du Reiki.

Nécessité d'un flux non faussé. Les pratiquants croient qu'un courant non faussé de cette énergie au sein d'une personne est nécessaire à la santé, à l'équilibre de la vie et au bien-être, appartenant souvent au domaine de la «guérison».

Relation entre reiki énergie et guérison. Un objectif universel de la pratique du Reiki est la guérison. Les pratiquants croient que recevoir cette énergie par imposition des mains a des effets bénéfiques sur le corps et / ou l'esprit et / ou l'esprit et / ou l'âme. Le plus souvent, on parle de guérison où le concept de «guérison» n’est pas ouvertement défini, mais en même temps. emic la littérature il existe de nombreux rapports de cures résultant de traitements de Reiki.

Les pratiquants croient que cette énergie influence le processus de guérison, où la guérison est comprise dans un récit personnel, comme la guérison d'une maladie ou l'assouplissement d'un état mental. En d'autres termes, il existe une version personnalisée d'une sorte de salut dans cette vie et / ou dans la vie à venir. Le plus souvent, les praticiens déclarent que pratiquer le Reiki sur soi-même ou recevoir le Reiki d'une autre personne promet de stimuler les capacités d'auto-guérison du corps et de l'esprit et de rétablir l'équilibre. Dans un contexte plus large, c'est l'outil de développement personnel où la guérison (personnalisée) trouve sa place.

In étique la littérature, la guérison par le Reiki est déjà reconnue comme une guérison holistique (Jonker 2012), et il est reconnu que le processus de guérison et de soins reflété dans la pratique du Reiki caractérise les valeurs sociales et culturelles du bien.étant (Adelson 2009) pour le milieu Reiki. «L'amour» est une valeur dans le processus de guérison du bien-être et est considéré comme le fondement de l'impératif moral de prodiguer des soins (Beeler 2015). Cet impératif devient une éthique pratique lorsque savoir ce qu’il convient de faire signifie réellement le faire (Aristote et Crisp 2000). L'amour, tel qu'il est utilisé en Occident, pose toutefois problème, en ce sens qu'il laisse peu de place à la compréhension de ce qui se passe (Oord 2008). En discutant de l'amour de manière analytique, en l'alignant sur le terme bouche bée, cette valeur peut être comprise comme une réponse intentionnelle visant à promouvoir le bien-être (Oord 2005). Par conséquent, dans la pratique du Reiki en tant que soin et guérison, il est démontré que l'amour est une valeur fondamentale du bien-être. Ceci démontre un lien central entre spiritualité et bien-être où faire-devenir-être est une manière par laquelle les praticiens britanniques incarnent de manière processuelle la pratique du Reiki dans leur vie. La fluidité de faire-devenir-être avec le retour à faire est en outre encapsulé dans la nature de la pratique du Reiki en tant que pratique personnelle.

Tout est un. Les praticiens pensent qu'un traitement peut également être effectué à distance, un traitement dit à distance. Mais il existe différents concepts utilisés pour expliquer cela. D'un point de vue bouddhiste, certains suggèrent que lors d'un traitement à distance, le pratiquant (pendant un certain temps) entre dans un royaume d'unité où il est possible de traiter une autre personne. Du point de vue de la théosophie, certains suggèrent que l’on entre dans un état d’esprit où il est possible de traiter le corps éthéré, souvent appelé aura, d’une autre personne s’étendant à travers l’univers. Du point de vue du Nouvel Âge, certains pensent que «tout est lié à tout», souvent accompagné de théories de la physique, et ensuite appelé «tout est un».

Renforcement des pouvoirs. Les praticiens pensent que plus on pratique, plus on est capable de donner du Reiki: plus le flux d'énergie devient fort.

Pouvoirs magiques. Les praticiens pensent que l'utilisation de certains symboles spécifiques du Reiki accompagnés de phrases ou de sorts appelés «mantra» améliore et renforce la pratique du Reiki et le processus de guérison.

Holisme. Les pratiquants croient au concept du holisme, où corps, esprit et esprit sont impliqués et intégrés. Pour certains praticiens, comme aux Pays-Bas, cette idée est souvent étendue à la croyance dans les vies passées et parfois aussi aux vies futures, alors qu'en Grande-Bretagne, cela n'a pas toujours été le cas.

Lien avec la réalité transcendante. Les praticiens pensent qu’il faut subir le processus d’initiation par lequel la capacité de «donner du Reiki» est activée avant de pouvoir pratiquer le Reiki lui-même. Ils croient également en l'effet d'une soi-disant initiation de Maître par laquelle on reconnaît être soi-même un Maître et en acquérant la capacité d'accomplir le rituel d'initiation pour les autres.

Système de lignage. En raison du système d’initiation, chaque étudiant de Reiki devrait pouvoir retracer
sa lignée à travers toutes les précédentes initiant les maîtres de Reiki au fondateur, Usui. Ce système offre également un mécanisme de contrôle permettant de déterminer qui peut ou ne peut pas accéder au Reiki; il faut être initié par un maître de Reiki. La procédure de contrôle d'accès est également directement liée au rituel d'initiation: pas d'initiation, pas de Reiki. Par conséquent, les maîtres de Reiki décident qui est initié ou, en d'autres termes, a accès au Reiki.

Autorité externe. Il a été constaté que la majorité des praticiens, mais pas tous, pensent que le reiki l'énergie est une sorte d'autorité externe avec des caractéristiques spécifiques; par exemple, l'énergie peut «vous surveiller» ou vous aider à faire les bons choix dans la vie. Dans certains cas et styles, une sorte de soumission à l’énergie est proposée et considérée comme utile pour laisser la reiki énergie agir de manière bénéfique pour les praticiens et celui qui reçoit reiki . Considéré de cette manière, la relation intersubjective avec reiki En tant qu'autorité externe, les praticiens peuvent être perçus comme une énergie contre les discours culturels qui constituaient leur identité et guidaient leur vie (Beeler 2017).

Objets non vivants. On croit que les deux objets vivants (êtres humains, plantes, animaux) et objets non vivants, comme ses propres processus (chômage, problèmes relationnels, etc.) ou des situations dans le monde (problèmes environnementaux, guerres, conflits internationaux, etc.), peuvent être traités.

RITUELS / PRATIQUES

Les doctrines et croyances se reflètent dans les rituels et les pratiques du Reiki. Le Reiki occidental contemporain (y compris le Reiki aux États-Unis et au Royaume-Uni) est surtout connu pour sa technique de guérison (énergétique) où les prochains rituels et pratiques sont visibles.

La formation au Reiki est traditionnellement offerte en trois niveaux: Reiki 1 (formation pour débutants), Reiki 2 (niveau avancé) et Maître Reiki (formation pour devenir un enseignant de Reiki). En Occident, les trois niveaux ont une initiation spécifique: initiation Reiki 1, initiation Reiki 2 et initiation Maître. Les nouveaux styles de Reiki qui sont encore en développement montrent une variance dans ce nombre de niveaux et d'initiations. Par exemple, le Reiki Jin Kei Do a des niveaux d’entraînement 1 et 2; toutefois, la formation de maître est divisée en Reiki 3a, 3b et 3c.

La deuxième caractéristique la plus connue est la transmission de la capacité de pratiquer le Reiki, ce qui inclut l'imposition des mains. Cette transmission se fait par un rituel énergétique, le plus souvent en Occident appelé initiation ou initiation (dérivé du rituel japonais Reiju comme introduit dans l'entrée sur le Reiki japonais (Stein 2016). Ce rituel ne peut être accompli que par une personne qui a subi le rituel, comme un professeur de Reiki. Ce type de transmission permet à chaque étudiant de Reiki de pouvoir retracer sa lignée jusqu'à Usui. La formation au Reiki est toujours accompagnée d'une telle initiation.

Le rituel d’initiation implique trois parties: le novice, le maître Reiki et le reiki énergie. Au cours de ce rituel, le Maître Reiki joue le rôle de médiateur entre le novice et le novice. reiki énergie. Par conséquent, le rituel acquiert des qualités chamaniques en ce que le novice devient lui-même un médium pour le reiki l’énergie et par conséquent est capable de «canaliser» le reiki énergie ou énergie de vie universelle par le biais de l'imposition des mains sur lui-même, d'autres personnes ou d'autres objets vivants (comme des plantes et des animaux).

Après une initiation au Reiki 2, le novice est supposé être capable d'utiliser trois symboles sacrés et secrets (mieux: privés) avec des «mantras» correspondants et est supposé effectuer des traitements lointains ou absents.

Après l’initiation au master, le candidat au master est ostensiblement capable d’effectuer les trois types d’initiation sur les nouveaux étudiants.

Lorsque les étudiants ont reçu une initiation au Reiki 1, ils peuvent «donner du Reiki» pour le reste de leur vie. «Donner du Reiki» ou le Reikitraitement, est effectué par l'imposition des mains sur soi-même ou sur une autre personne. Parfois, le Reiki est offert en soufflant ou en regardant avec les yeux, mais l'imposition des mains est de loin l'attribut le plus connu de la pratique du Reiki. La plupart reconnaissent l'importance du toucher physique. Beaucoup pensent que le toucher dépasse le niveau de la personnalité (ou de l'ego, comme beaucoup aiment le dire) et s'adresse à d'autres niveaux plus profonds de la conscience et de la personnalité. La plupart des styles expliquent que le Reiki peut être donné à tous les objets vivants, y compris les animaux et les plantes.

Lorsqu'un étudiant est formé à Reiki 2 et a reçu l'initiation au Reiki 2, il peut «envoyer du Reiki» par le biais d'un traitement absent ou à distance. Tous les styles connus de Reiki occidental offrent la possibilité d’unetraitement par lequel on pense qu'il est possible de traiter une personne qui n'est pas physiquement à proximité du praticien, comme dans un hôpital ou à l'autre bout du monde. Les expériences des praticiens soutiennent que la distance exprimée en miles terrestres n'a aucune influence sur l'efficacité du traitement.

Les symboles Reiki sont utilisés lors de l’initiation du Maître, ainsi que par les praticiens expérimentés formés au Reiki 2, oùles symboles et son utilisation sont enseignés. Il y a au moins trois symboles de Reiki dans chaque style de Reiki. Il y a une sorte de symbole de pouvoir qui est censé focaliser ou renforcer la transmission reiki énergie; un symbole distant est utilisé pour «entrer en contact» avec le destinataire du traitement à distance; et il y a un symbole mental utilisé pendant les traitements qui concerne des problèmes de l'esprit (comme la colère, la peur, les soucis). En outre, de nombreux styles utilisent un quatrième symbole, un symbole Maître apparu en Occident et utilisé lors des initiations.

Des «mantras» Reiki accompagnent les symboles afin de les renforcer ou de les activer. En fait, ce ne sont pas vraiment des mantras, mais plutôt des mots ou des phrases incantatoires qui sont prononcés à voix haute ou silencieusement dans l'esprit pendant le dessin des symboles. Les mantras qui peuvent être trouvés sur emic les sites web et la littérature sont: choku rei pour le symbole de puissance, Seiheki pour le symbole mental, et hon sha sha ze nen pour le symbole distant (Jonker 2016).

Usui a inclus dans sa doctrine cinq préceptes qui représentent et servent de boussole morale et éthique dans la vie. Ils sont enseignés pendant le cours de Reiki 1. De toute évidence, Usui les composa en japonais kanji , et certains styles continuent à utiliser la traduction anglaise initiale. Cependant, malgré la traduction littérale, chaque pays a de légères nuances dans l’interprétation qui peuvent refléter certains préjugés culturels. Il faut dire cependant que les préceptes ont été initialement traduits du japonais en anglais par Takata, et elle a continué à les développer au fil du temps dans une version principalement utilisée par les maîtres de Reiki de la Reiki Alliance:

Juste pour aujourd'hui, ne vous fâchez pas

Juste pour aujourd'hui, ne vous inquiétez pas

Honorez vos parents, vos professeurs et vos aînés

Gagner honnêtement votre vie

Faites preuve de gratitude envers chaque être vivant

Cette version s'est largement répandue et est utilisée dans d'autres styles et a ensuite été traduite à nouveau.

Dans d'autres pays, comme aux Pays-Bas et en Allemagne, ces préceptes anglais ont été traduits à plusieurs reprises en néerlandais et en allemand. Il n'y a pas une version finale; emic la littérature montre plusieurs traductions.

L'auto-traitement est devenu la pierre angulaire de la pratique du Reiki occidental. Cela peut être considéré comme un résultat direct de l’un des préceptes traduits, qui insiste sur le fait “soyez honnête dans votre travail” ou par l’importance de faire soi-même votre auto-traitement au quotidien, en tant qu’effort intentionnel et honnête. On peut souvent entendre des déclarations telles que l’on doit se soigner soi-même (dans une certaine mesure) avant de pouvoir aider et soigner les autres. Dans la culture occidentale, il semble approprié de se focaliser d'abord sur le «I.». Cet objectif fait partie du développement personnel souvent souligné qui est visible dans le Nouvel Âge et dans les nouvelles spiritualités et pratiques spirituelles. Pour de nombreux praticiens, le développement personnel est soit le but du Reiki, soit le chemin qui mène à l'objectif du Reiki, auquel cas ce but peut être appelé, par exemple, guérison, illumination, équilibre. Souvent, l'expression habilitation est utilisée en termes de développement personnel et d'emploi indépendant dans le processus de guérison personnelle vers une sorte de salut, de libération ou de réalisation de soi. Gardant à l'esprit que les praticiens du Reiki recherchent la guérison d'un point de vue holistique, il est clair que le Reiki touche à des éléments spirituels et, selon certaines définitions savantes, à des éléments religieux.

Dans la pratique du Reiki, un certain ordre est reconnaissable. Les gens commencent par «faire» des exercices de Reiki, des traitements personnels et mènent une vie guidée par les principes du Reiki. Avec le temps, cette discipline quotidienne impliquant le corps se traduit par un état incarné de la pratique du Reiki où les praticiens «deviennent» le Reiki. Finalement, ils sont reconnus comme étant le «être» du Reiki, une phase transmettant le fait qu'ils marchent leur conversation et que le Reiki devient un mode de vie. De nombreux maîtres de Reiki considèrent leur mode de vie et font face à ses défis comme un mode de vie intentionnel. C’est aussi le plus souvent la phase de (auto) développement où les gens sortent de leur espace privé de pratique pour aller vers l’espace public où l’engagement devient visible et reflète les valeurs fondamentales du Reiki: amour, connexion et compassion. Ce processus de faire-devenir-être Le praticien incarne la pratique du Reiki et devient ainsi «un mode de vie» (Beeler 2015).

Parmi les styles de Reiki occidentaux, des différences sont visibles dans certains éléments de la pratique. Par exemple, le nombre de symboles sacrés utilisés, la manière dont le rituel d’initiation est exécuté et son nombre de fois différent, les frais de formation, le nombre de niveaux qu’un étudiant peut obtenir, la traduction des cinq préceptes écrits en japonais kanji dans une langue occidentale (par exemple anglais, néerlandais ou français). Plus récemment, l'initiation au Reiki est également proposée en ligne. Dans cette version, on met ses mains ou son front sur l'écran de l'ordinateur pour être initié. Cependant, cette forme est communément rejetée et étiquetée comme n'étant pas Reiki parce que cette initiation n'a pas la prétendue présence physique et énergétique d'un Maître Reiki nécessaire dans le rituel d'initiation.

LEADERSHIP / ORGANISATION
Le Reiki apparaît dans beaucoup de styles différents. La plupart d'entre eux ont un chef spirituel qui est appelé, par exemple, un grand maître (comme dans le cas de Usui Shiki Ryoho) ou un représentant (comme dans le cas du reiki Jikiden).

Le terme Grand Maître a vu le jour au début des 1980. Après la mort de Takata, certains de ses 23 maîtres ou plus avaient discuté de l'avenir du Reiki. La plupart d'entre eux ont reconnu comme successeur la petite-fille de Takata, Phyllis Lei Furumoto, et lui ont donné le titre de Grand Maître pour la distinguer des autres Maîtres. À partir de ce moment-là, les Maîtres de la lignée, souvent appelés «lignées spirituelles» (Usui, Hayashi, Takata et maintenant aussi Furumoto) ont été appelés grands maîtres. Semblable à un arbre généalogique, chaque praticien de Reiki a sa propre "lignée d'initiation" qui le ramène à travers tous les Maîtres initiateurs précédents à l'un de ces Grands Maîtres et finalement à Usui lui-même.

En 1982, des maîtres Takata et des maîtres Takata de deuxième génération ont formé The Reiki Alliance (TRA). La mission du groupe, commeindiqué ci-dessous, peut être trouvé sur la page d'accueil de leur site Web:

La Reiki Alliance est une communauté internationale de maîtres de Reiki dédiée à la pratique de Usui Shiki Ryoho, le système de guérison naturelle Usui. Nous nourrissons et responsabilisons nos membres avec des opportunités de croissance personnelle et spirituelle. Guidés par les préceptes, les membres approfondissent leur maîtrise et leur lien avec la Lignée spirituelle par le biais de rassemblements mondiaux, de communications accessibles, de développement éducatif et de soutien mutuel.

Le style de Usui Shiki Ryoho et de l'organisation TRA est la racine ou la source de la grande majorité des styles de Reiki existants en Occident. Aujourd'hui, il existe également des styles de Reiki japonais qui forment les praticiens en Occident, tels que le Reiki Jikiden, des styles qui sont un mélange de Reiki japonais et occidental, comme le Reiki Gendai, et des styles qui mettent l'accent sur le bouddhisme dans la pratique, comme le Reiki Jin Kei Do. Depuis lors, des centaines de styles ont émergé, qui ont ajouté des éléments d'autres spiritualités ou pratiques (comme les cartes de tarot, les cristaux ou les anges), ou sont influencés par d'autres leaders spirituels (comme Sai Baba ou Osho).

En 1992, la première organisation d'adhésion britannique au Reiki a été créée et, par 1999, la pratique du reiki était proposée dans les services d'oncologie du University Hospital de Londres.

Outre les organisations susmentionnées qui ont toutes une présence physique, les praticiens de Reiki (principalement les maîtres de Reiki) font référence à une soi-disant communauté de Reiki. Parce que chaque étudiant de Reiki peut connaître la lignée d'initiation de retour à Usui, il est vrai que tous les étudiants de Reiki ont leur place dans cet arbre virtuel de Reiki. La somme de tous les étudiants initiés est appelée la communauté Reiki où les étudiants sont soit un «nœud» actif, soit une feuille passive de l’arbre. Ce type d '«organisation» peut exister grâce aux moyens de communication modernes tels qu'Internet, la messagerie électronique, les sites Web personnels et les médias sociaux modernes comme Facebook.

QUESTIONS / DEFIS

Les praticiens de Reiki tentent de nombreuses fois de faire reconnaître le Reiki par le personnel médical des établissements de santé. En Grande-Bretagne, par exemple, certains praticiens sont motivés par le désir de créer un sentiment de crédibilité ou de valeur par rapport à Médecine conventionnelle. Une façon d'y parvenir, à des fins réglementaires, est que la lignée des pratiquants de Reiki doit commencer par Usui. En outre, la promotion de bonnes normes et pratiques doit avoir lieu sous la forme d'un développement professionnel continu (DPC). Les membres qui adhèrent à un organisme de réglementation, tel que le Conseil des soins de santé complémentaires et naturels (CNHC), sont tenus d'entreprendre douze heures par an de travail de DPC. Les cours de DPC sont offerts par les organisations membres, telles que la UK Reiki Federation, dans le but de maintenir et de développer les compétences et les connaissances des praticiens. De plus, l'organisation fait la promotion des normes professionnelles nationales (NOS) récemment approuvées (2009). Les NOS sont des énoncés qui décrivent ce qu'une personne doit savoir et comprendre afin d'être sûre et compétente pour pratiquer. Une agence indépendante appelée Skills for Health est responsable de la création de NOS pour un large éventail de disciplines de soins de santé, y compris de nombreuses thérapies complémentaires. L'autorégulation, telle qu'introduite par la Chambre des Lords, est volontaire et non obligatoire; il sert donc à réglementer le praticien, pas la pratique.

Néanmoins, le Reiki est toujours étiqueté comme CAM. Le Reiki n'est proposé aux patients que dans les cas où des membres du personnel médical manifestent un intérêt pour le Reiki ou ont entendu parler de résultats positifs. Beaucoup moins d'efforts sont déployés pour accéder au système de soins de santé par le biais des entrées de soins de santé mentale (psychologues, psychiatres) ou de soins spirituels, bien que le concept de holisme puisse justifier de telles tentatives.

D'autres cas d'acceptation du Reiki montrent que, dans ces cas, le Reiki est présenté comme étant moins religieux ou spirituel, avec une apparence presque profane ou profane, semblable à la façon dont l'attention est retirée de son contexte religieux bouddhiste et devient ainsi de plus en plus acceptée par les services de santé ordinaires. .

Bien que les établissements de soins de santé aient étiqueté le Reiki comme une modalité CAM, dans le domaine des études religieuses (pratiquer) le Reiki est reconnu comme spiritualité ou même comme spiritualité holistique (Jonker 2012, 2016; Beeler 2015; Jespers 2012), ainsi qu'un «équivalent fonctionnel »Pour la religion (Jespers 2011), En ce moment, il n'y a pas de littérature académique qui qualifie le Reiki de (a) religion, mais plusieurs auteurs reconnaissent des éléments religieux dans la pratique du Reiki, en particulier dans sa vision du monde.

Lorsque le Reiki est proposé dans un cadre chrétien, comme dans les hôpitaux chrétiens, un conflit peut surgir entre la nature fondamentale d’une guérison possible. Dans le Reiki, on pense que les capacités de guérison de l'énergie de vie universelle sont sollicitées, mais dans le christianisme, il est généralement admis que seule «l'énergie du Christ» peut guérir, et seulement après la conversion. Ces points de vue fondamentalement différents aboutissent parfois à une interdiction du Reiki dans les hôpitaux. Dans d’autres cas, il est accepté et le reiki l'énergie est simplement assimilée à l'énergie du Christ ou la discussion est simplement évitée. Une autre observation est que les praticiens ne qualifient jamais le Reiki en tant que religion ou a religion. La plupart des pratiquants qualifient le Reiki de pratique spirituelle et se considèrent comme «spirituels mais non religieux».

Dans les études médicales, de nombreuses recherches peuvent être trouvées dans des bases de données destinées au personnel médical, telles que PubMed. Le fait de parcourir cette base de données de publications donne l'impression qu'il semble difficile de «prouver» que le Reiki a un effet curatif bénéfique sur les maladies médicales. Néanmoins, certains résultats indiquent que le Reiki a un effet bénéfique dans le domaine de la réduction du stress, de la douleur, de l'anxiété, etc. Cela en soi a évidemment un effet positif sur la guérison et le rétablissement de l'équilibre. Ces derniers résultats peuvent également indiquer l'importance de l'esprit dans le processus de maladie et de guérison. Dans le domaine de l'étude des religions, l'accent n'est pas mis sur la maladie et la guérison, mais sur la maladie et la guérison. Dans ce traité, la guérison est considérée comme un processus holistique où le corps, l'esprit et l'esprit sont impliqués et où la guérison n'a pas à se produire pour guérir. Cela devient particulièrement visible lorsque la pratique du Reiki devient un mode de vie et où les auto-traitements quotidiens et les principes du Reiki sont les outils et les conseils pour vivre sa vie.

La grande majorité des adhérents au Reiki ont suivi une formation en Reiki soit comme pratique d'auto-développement et d'auto-guérison par le biais d'auto-traitements, soit pour pouvoir traiter les autres. Depuis les 2010, certains efforts peuvent être faits pour offrir le Reiki à d’autres spécifiquement en situation de crise afin de promouvoir un monde meilleur. Par exemple, l'organisation néerlandaise Reiki Wereldwijd (Reiki Worldwide) propose des traitements Reiki aux victimes de la guerre des Balkans des années 1990 en Bosnie. En 2015, ils ont commencé à offrir le Reiki aux réfugiés syriens de la guerre de Syrie (années 2010) qui se trouvent aux Pays-Bas. Ces exemples indiquent qu'une certaine transition a lieu au-delà des frontières de son propre domaine privé vers celles du domaine public.

RÉFÉRENCES

Adelson, Naomi. 2009. «Le paysage changeant du bien-être des Cris». Pp. 109-23 dans À la poursuite du bonheur Le bien-être dans une perspective anthropologique, édité par Gordon Mathews et Carolina Izquierdo. New York: Livres Berghahn.

Aristote et Crisp, Roger. 2000. Ethique à Nicomaque, textes de Cambridge dans l'histoire de la philosophie. Cambridge: Cambridge University Press.

Beeler, Dori M. 2017. "Reiki en tant que reddition" Journal de la religion contemporaine 32: 465-78.

Beeler, Dori M. 2015. Un compte ethnographique de la pratique du Reiki en Grande-Bretagne. Durham: Université de Durham.

Jespers, Frans PM 2013. «Du nouvel âge aux nouvelles spiritualités: sacralisations séculières aux frontières de la religion», p. 197-211 dans Spiritualité New Age: Repenser la religion, édité par Steven Sutcliffe et Ingvild Gilhus. Durham: Acumen Publishing, Limited.

Jespers, Frans PM 2011. «L'étude scientifique des spiritualités religieuses et séculières.» ´Journal de la religion en Europe 4: 328-54.

Jonker, Jojan L. 2016. Reiki. La transmigration d'une pratique de guérison spirituelle japonaise. Zürich: Lit Verlag.

Jonker, Jojan L. 2012. "Le mysticisme dans une nouvelle spiritualité: une étude de cas du Reiki." Études de spiritualité 22: 293-310.

Oord, Thomas Jay. 2008. «Un Dieu relationnel et un amour illimité.» Pp. 139-48 dans Visions d'Agapé: problèmes et possibilités de l'amour humain et divin, édité par CA Boyd. Hampshire, Burlington: Ashgate.

Oord, Thomas Jay. 2005. «The Love Racket: Defining Love and Agape for the Love-And-Science Research Program.» Zygon 40: 919-38.

Stein, Justin. 2016. «Reiki (Japon)», extrait du World Religions and Spirituality (à paraître).

"The Reiki Alliance.", Accessible depuis http://www.reikialliance.com/en/ le 8 Octobre 2015.

Date de parution:
5 Février 2016

 

Partager