Susan J. Palmer

Mouvement Raëlien International

CALENDRIER INTERNATIONAL DU MOUVEMENT RAELIEN

1946 Claude Vorilhon est né à Ambert, en France.

1973 Vorilhon a fait l'expérience d'une rencontre rapprochée du troisième type (CEIII) lors d'une promenade dans les montagnes de Clermont-Ferrand, dans le centre de la France.

1974 Vorilhon a décrit son expérience de rencontre rapprochée dans Le livre qui dit la vérité («Le livre qui dit la vérité»).

1974 Raël a fondé MADECH (Mouvement d’accueil des créateurs de l’humanité).

1975 Raël a déclaré avoir été pris à bord d'un vaisseau spatial et transporté sur la planète des Elohim.

1976 En réponse aux luttes de pouvoir internes, Raël a dissous MADECH et fondé le Mouvement raëlien.

1997 Raël a fondé la société Clonaid (à l’origine, la société Valiant Venture Ltd) dans le but de mettre des services de clonage à la disposition de ses investisseurs lorsque la technologie serait prête.

1998 Raël a créé l'Ordre des Anges de Raël.

2001 Raël a publié Oui au clonage humain (Yes to Human Cloning)

2002 (27 décembre) Brigitte Boisselier a tenu une conférence de presse à Miami au cours de laquelle elle a annoncé que Clonaid venait de produire un humain cloné.

2003 Raël a annoncé qu'il était une incarnation du Bouddha (le Maitreya).

HISTORIQUE DU FONDATEUR / DU GROUPE

Claude Vorilhon est né à 1946 et a passé son enfance à Ambert, une petite ville française peuplée uniquement de 7,500 et située près de Vichy.La région est bien connue pour ses anciens volcans inactifs. La famille Vorilhon possédait une fabrique de tissus à Ambert et vivait dans la communauté depuis plusieurs générations. Vorilhon a eu des difficultés à grandir puisqu'il est né hors mariage et que sa mère l'a quitté avec sa tante après avoir été abandonnée par son père. Son père est décédé quelques années plus tard, à l'âge de quinze ans. Après la mort de son père, Vorilhon quitta l'école et se rendit à Paris où il poursuivit une carrière d'artiste de rue et de club sous le nom de Claude Cellar, produisant finalement une série d'enregistrements uniques qui lui valut une popularité moyenne. Vorilhon a rencontré et épousé sa femme à 1971, le premier de ses trois mariages, puis a déménagé à Clermont-Ferrand. Le couple a eu deux enfants ensemble, mais leur mariage s'est terminé par un divorce à 1985. Vorilhon était également un grand amateur d’automobile. En outre, il a lancé sur 1971 un magazine sur les voitures de sport, Autopop, publié jusqu’à 1974 et lui permettant de devenir également un pilote d’essai. Vorilhon est ensuite devenu un pilote automobile, avec le soutien financier de riches Raëliens européens et japonais, entre 1994 et 2001.

C’est dans 1973 que la carrière spirituelle de Raël a commencé lorsqu'il a raconté sa première rencontre avec les Elohim («ceux qui venaient du
ciel"). Il a décrit une rencontre émouvante avec un Eloha nommé «Yahweh» sur un volcan inactif de la région, Le Puy de Lassalas, qui s'est révélé être le père biologique de Raël et a donné à Vorilhon le nom de Raël. Il a ensuite été invité à bord du vaisseau spatial pour une série de leçons bibliques dans lesquelles la vraie signification du mythe de la création dans la Bible a été révélée. Une autre rencontre avec les Elohim a eu lieu en 1975 lorsque Raël, a été emmené sur la planète extraterrestre où il a décrit une rencontre joyeuse avec ses demi-frères, Jésus, Muhammad et Bouddha. Raël s'est vu confier la mission de diffuser le message Elohim. Au cours des trois décennies suivantes, Raël a construit le Mouvement Raëlien, qui revendique plus de 50,000 80 membres dans plus de XNUMX pays, et une variété d'organisations qui font avancer les missions raëliennes et Elohim.

DOCTRINES / CROYANCES

La version de Création de Raël affirme que les premiers êtres humains ont été à l'origine "implantés" sur Terre par une équipe de scientifiques Elohim, qui ont mis en place un laboratoire sur une planète stérile. Ils ont ensuite créé la vie de la flore et de la faune, ainsi que les tout premiers «Adams et Eves», créés à partir de l’ADN d’Elohim. Vorilhon a été choisi par les Elohim comme messager pour diffuser le message des véritables origines de l'humanité et a reçu le nouveau nom de «Raël». Pendant des siècles, il aurait été informé que Yahweh avait choisi des femmes terrestres à imprégner chaque fois que la planète avait besoin d'un nouveau prophète pour diriger l'humanité dans la bonne direction. Les mères ont été choisies pour la pureté de leur code génétique («ADN vierge»). Ils ont été rayonnés dans un OVNI, imprégnés, puis libérés, leurs souvenirs effacés. "La mission de Raël était d'être le prophète de" L'ère de l'Apocalypse "(l'ère depuis la détonation de la bombe atomique d'Hiroshima). révélera les véritables origines et la nature des êtres humains. Cette révélation éloignera l’humanité des abus destructeurs de la science et de la technologie (qui menacent l’annihilation nucléaire et la catastrophe environnementale) vers un système social plus positif et plus affectueux. Le nouveau système déclenchera le retour des Elohim sur Terre, accompagné de trente-neuf prophètes immortels (par exemple, Jésus, Bouddha, Mahomet) avant 2035. À cette époque, les «pères de l’espace» de l’humanité partageront leur science et leur technologie, qui sont «des années 25,000 en avance». Les Elohim nous apporteront leur technologie de pointe qui nous permettra de voler dans l’espace, d’être virtuellement immortels et de créer de nouvelles formes de vie à notre image.

Les raëliens vénèrent le pouvoir de la science. Raël affirme avoir fondé la «première religion athée et scientifique du monde», c'est-à-dire une religion débarrassée de ses croyances aveugles, de la superstition, de «l'obscurantisme» et du mysticisme. À cette fin, Raël a réinterprété certains des passages de la Bible en tant que représentations allégoriques primitives des réalisations technologiques des Elohim. Raël nie l’existence d’un Dieu créateur, insistant sur le fait que les “Elohim” (au pluriel) de la Genèse font référence à une race humanoïde extraterrestre qui a terraformé la terre et créé toute vie à l’aide de la biotechnologie, en utilisant son propre ADN comme modèle. humanité. Raël rejette l'évolution darwinienne au motif que la mutation fortuite associée à la sélection naturelle est insuffisante pour expliquer le développement d'organismes complexes. Les raëliens croient que toute vie est artificielle, le produit d'une «conception intelligente» par des scientifiques extraterrestres supérieurs. Conformément au plaidoyer des Raëliens en faveur d'une vision du monde scientifique, le mouvement soutient le développement de l'énergie nucléaire, des cultures génétiquement modifiées et du génie génétique de l'homme.

Le plaidoyer raëlien en faveur du clonage humain est conforme à l’enthousiasme des membres pour toutes les techniques de procréation et informe leur approche en matière de sexualité. Depuis que les Elohim ont conçu les humains pour profiter de la vie, les rapports sexuels hétérosexuels ne sont soumis à aucune obligation de procréer, et Raël préconise l'utilisation de contraceptifs ainsi que l'avortement. Comme Raël le dit dans Accueillons nos pères de l'espace: «Chaque individu a le droit de faire ce qu'il veut avec son corps» (Vorilhon 1986: 86). Ceux qui ont des goûts sexuels antinomiens peuvent utiliser des robots biologiques conçus comme des esclaves sexuels. De plus, CLONAID offre ses services aux couples homosexuels désirant des enfants.

RITUELS / PRATIQUES

Le rituel d'initiation des raëliens est la transmission du plan cellulaire (ou «baptême»). Raël lui-même, ou l'un de ses guides évêques, trempera sa main dans l'eau et la posera sur le front de l'initié afin de transmettre son code génétique aux machines Elohim. Le code génétique est ensuite stocké pour le futur processus de clonage, si l'aspirant est jugé digne. Avant l'initiation, les initiés doivent d'abord signer un «acte d'apostasie» renonçant à leur baptême dans leur ancienne église et rédiger un testament léguant leurs biens à leur mouvement raëlien local (au Canada, il est maintenant connu sous le nom d '«église raëlienne». Les raëliens doivent également signer un contrat avec un pompier local afin que leur «troisième œil» (un morceau d'os frontal considéré comme un ingrédient essentiel pour le processus de récréation) puisse être découpé à leur mort, emballé dans la glace et stocké dans un coffre-fort de banque. Suisse. Grâce à ce processus, le code génétique du nouveau membre est transmis par télépathie aux Elohim par un guide, garantissant la possibilité de se recréer après la mort du membre sur la planète des éternels. Ces «baptêmes» sont effectués quatre fois par an, pendant les festivals qui marquent les dates importantes du contact humain-Elohim dans l'année. Les quatre dates du festival sont les suivantes: le 6 août marque l'anniversaire du bombardement atomique d'Hiroshima en 1945; le 13 décembre marque le premierCEIII; Le 7 octobre marque le voyage des Raëls sur la planète Elohim; le premier dimanche d'avril marque le jour de la création d'Adam et Eve par les Elohim.

Raël affirme que lors de sa visite sur la planète des Elohim, il a été initié à la «méditation sensuelle», une technique de sensibilisation sensorielle qui active les capacités psychiques et stimule la croissance de nouveaux chemins neuronaux. Il a partagé cette technique avec ses disciples dans son livre sur 1980, La Méditation sensuelle. Il est conseillé aux raëliens de méditer quotidiennement sur la cassette d’instruction afin de cultiver la communication télépathique avec les Elohim et de cultiver un état d’harmonie avec l’univers à travers le rituel quotidien de la «méditation sensuelle». Cette pratique a suscité la controverse en France car elle comporte exercice hédoniste de stimulation sexuelle. Cependant, la grande valeur que les Raëliens accordent à la stimulation sexuelle reflète leur conviction que de nouvelles cellules du cerveau seront générées et que de meilleurs chemins neuronaux en résulteront. De plus, l'activité sexuelle et une culture plus générale de la sensualité sont perçues comme un chemin menant à la conscience mystique de l'unité avec l'univers et à la communication télépathique avec les Elohim (Raël 1980).

ORGANISATION / LEADERSHIP

Les objectifs du Mouvement international raëlien sont doubles: diffuser le message (concernant les origines extraterrestres et «scientifiques» de l’humanité) et construire l’ambassade à Jérusalem qui recevra et accueillera les Élohim et les trente-neuf prophètes immortels.

Il existe deux niveaux d'adhésion au Mouvement Raëlien International. Premièrement, il y a les «raëliens» de base qui constituent la majorité des membres et se composent de membres baptisés faiblement affiliés avec des degrés divers d'engagement et d'engagement. Ce groupe comprend ceux qui ont embrassé le Message lorsqu'ils ont été initiés ou «baptisés», ont payé leur cotisation annuelle et ont reçu le bulletin, Apocalypse. Le groupe de membres de niveau supérieur est la «Structure». Ce groupe se compose des six grades de leadership, descendant de Raël qui est le «Guide des Guides», à travers les Évêques Guides, les Prêtres Guides, les Animateurs, les Assistants Animateurs et les Probationers en bas. Les guides engagés composent la «Structure» et assistent Raël dans sa mission.

La personnalité charismatique de Raël s'est intensifiée au fil de ses écrits. Dans son livre 1974 (Le livre qui dit la vérité), il se présentait comme un contacté à qui était confié un message. Dans son livre 1976 (Les extraterrestres m'ont emmené sur leur planète), il a raconté comment il avait été emmené à bord du vaisseau spatial Elohim et emmené sur leur planète, hors du système solaire mais dans la même galaxie. Dans 1979, Raël a révélé son rôle messianique dans son livre Accueiller les extra-terrestres. Dans ce livre, il décrivit avec émotion comment il avait rencontré son vrai père, un extraterrestre nommé Yahweh, lors de sa visite sur la planète des Elohim. Son père, à son tour, a présenté Raël à ses demi-frères, Jesus, Buddha et Muhammad. Comme Yahweh l'a expliqué, tout au long de l'histoire, lorsque l'humanité est en danger, une femme mortelle est choisie sur la base de son «ADN vierge» et est rayonnée jusqu'à son vaisseau spatial, inséminée et libérée, la mémoire effacée. Dans 2003, Raël a publié The Maitreya, dans lequel il a révélé son nouveau personnage charismatique sous le nom de Maitreya, ou incarnation du Bouddha. La même année, il nomma Brigitte Boisselier pour succéder, reconnaissant ainsi le moyen efficace qu'elle avait trouvé pour diffuser le message raëlien.

On s'attend à ce que tous les membres du mouvement raëlien donnent un dixième de leurs revenus au fonds pour la construction de l'ambassade, ainsi qu'un pour cent pour soutenir leur prophète bien-aimé, mais cette règle n'est pas réellement appliquée. Afin de maintenir un code génétique pur, les Raëliens ne sont pas autorisés à boire de l'alcool, de la caféine, de fumer des cigarettes ou de consommer des drogues récréatives. Les membres sont encouragés à rechercher le plaisir sexuel avec de nombreux partenaires des deux sexes, car le plaisir est censé augmenter l'intelligence de l'individu. La liberté de choix étant très appréciée, le viol et la pédophilie sont fermement condamnés et punis d'excommunication. L'amour homoérotique est également valorisé et le contrôle des naissances, les avortements et les opérations de changement de sexe sont tolérés. Le contrat de mariage n'est pas respecté et la culture raëlienne n'est pas particulièrement sentimentale concernant la maternité, ni adaptée aux enfants. Les membres de la structure doivent choisir entre se reproduire ou gagner l'immortalité personnelle grâce au processus de clonage. Les raëliens qui quittent le mouvement et deviennent proéminents, les apostats de carrière ont été punis par la «démarcation», ou l'annulation de leur transmission du code cellulaire par Raël (au legs des Elohim). Demarking excommunie aussitôt les transfuges et révoque leur potentiel d'immortalité par le clonage. Habituellement, cependant, «l'excommunication» expire au bout de sept ans, heure à laquelle les raëliens croient qu'il faut pour régénérer les cellules du corps. Le Realian pénitent se voit alors offrir une chance de rejoindre le mouvement. Trois évêques siègent au «Conseil des sages» qui surveille l'hérésie et sanctionne les briseurs de règle.

La politique des Raëliens est de louer des locaux plutôt que d'acheter des biens. Il n'y a donc pas de centre raëlien, bien que le mouvement ait possédé des domaines, le premier à Alby France et le second à Valcourt, au Québec, où se tiennent les séminaires d'été. . Ces séminaires «Stages of Awakening» ont lieu dans des camps situés en milieu rural dans divers pays. Elles proposent des conférences quotidiennes de Raël, une méditation sensuelle, des jeûnes et des festins, des témoignages et des thérapies avant-gardistes. Les campeurs abandonnent les vêtements, imitant les Elohim, qui sont nudistes sur leur planète, mais qui portent des plaques d’identité et des togas blanches.

Le mouvement raëlien a créé plusieurs autres organisations au cours de son histoire. Conformément aux instructions des Elohim, Raël a créé l'Ordre des Anges de Raël en 1998. Les femmes qui se portent volontaires sont personnellement entraînées par Raël pour faire plaisir aux prophètes Elohim et 49 à leur retour. Seuls les Anges de Raël seront autorisés à entrer dans l'ambassade lorsque les extraterrestres débarqueront sur terre pour jouer le rôle d'ambassadeurs, en négociant entre les Elohim et les hommes politiques et les journalistes du monde entier. Conformément à l'engagement de Raël à l'égard des droits sexuels des femmes, il a également créé Rael's Girls, un groupe de femmes travaillant dans l'industrie du sexe et faisant pression pour que les activités sexuelles soient restreintes.

Les raëliens affirment que la raison de cette politique est que «la femme la plus féminine sur terre n'est qu'à 10% aussi féminine que les Elohim» (Palmer, 2004: 140). En 1997, les Raëliens ont ouvert UFOland à Valcourt, Québec. UFOland a fonctionné comme un musée du savoir ufologique pour collecter des fonds pour la construction éventuelle de l'ambassade et comme un sanctuaire pour les croyances raëliennes. Le musée présentait un modèle en fibre de verre de l'OVNI qui, selon Raël, l'avait emmené sur la planète des Elohim, une grande réplique d'une structure d'ADN et une petite maquette en forme de beignet de l'ambassade que les Raëliens aspirent à construire à Jérusalem. UFOland a été fermé au public en 2001. Raël soutient le système politique des Elohim - une oligarchie élitiste pas sans rappeler les Gardiens de Platon - la Géniocratie ou «règle des génies» (Raël 1977). Conformément à cette philosophie, Raël a fondé un parti politique en France sur le modèle du système de gouvernement Elohim, appelé «la Géniocratie». Après que lui et ses guides, soupçonnés en France de former une cellule néonazie, «fascistes», soient devenus la cible d'enquêtes de descentes de police, Raël a décidé d'abandonner le projet.

QUESTIONS / DEFIS

Le mouvement raëlien a été impliqué dans une série de controverses au cours de son histoire. Le symbole du mouvement raëlien, que Raël a rapporté pour la première fois sur la coque du vaisseau spatial des Elohim est une croix gammée à l'intérieur de l'étoile de David. Ce symbole évoque l'unité de l'infini et de l'éternité et est porté sur un médaillon par les membres, mais suscite une opposition en raison de la présence du svastika. Dans 1992, Raël a annoncé que "par respect pour les victimes de l'holocauste nazi", le symbole du Mouvement raëlien avait été remplacé par un symbole de galaxie tourbillonnante en forme de marguerite, représentant le cycle de l'infini dans le temps.

Les Raëliens sont connus pour leur activisme politique et social. Parmi leurs causes figurent les droits des femmes, les droits des gays, la lutte contre le racisme, la promotion des aliments génétiquement modifiés et l'interdiction des essais nucléaires. Raël a également fondé l’association raélienne des minorités sexuelles (ARAMIS), une association d’hommes et de femmes homosexuels, transsexuels ou transgenres. Depuis 2009, les Raëliens collectent des fonds pour le projet «Adoptez un clitoris», qui porte sur la question de la circoncision féminine. Ils affirment construire un hôpital en Afrique où un chirurgien français restaurera le clitori mutilé des femmes. La position des Raëliens sur l'expression et l'expérimentation sexuelles a conduit à une série de reportages stigmatisants selon lesquels Raël «prêche la pédophilie» et que les Raëliens pratiquent la pédophilie. Les Raëliens ont alors décidé de préciser leur positionen fondant NOPEDO, une association dédiée à informer le public des dangers des pédophiles et en offrant des conseils aux victimes.

Peu de temps après l'assassinat de l'ufologue de Raël, Jean Miguères, dans 1992, a écrit un livre (Le racisme religieux en France par le gouvernement socialiste) condamnant UNADFI, que Raël organise «la sorcière «chasse» contre les minorités philosophiques. En octobre 1992, il a fondé à Paris une organisation de défense des droits de l'homme dénommée FIREPHIM (Fédération internationale des religions et philosophies minoritaires). L'objectif déclaré de FIREPHIM est de protéger les droits des membres des minorités religieuses ou philosophiques françaises, de les renvoyer vers des avocats œuvrant pour la protection des droits de l'homme et de poursuivre les journaux et les chaînes de télévision pour diffamation. En outre, FIREPHIM a organisé des manifestations publiques pour protester contre le racisme religieux.

Le mouvement raëlien s'est officiellement dissous en France et est entré dans la clandestinité sous la pression du fisc français. Entre 1977 et 1981, le Mouvement Raëlien Français avait bénéficié du statut d'exonération fiscale d'une association. Cependant, le gouvernement a adopté une loi en 1981 obligeant toutes les associations à payer l’impôt sur leurs ventes commerciales et le mouvement raëlien français s’est soudainement vu présenter un énorme projet de loi sur la vente des livres de Raël. Raël a refusé de payer, affirmant que son mouvement était une vraie religion, incapable de se faire reconnaître en tant que tel en France. Malgré le refus de Raël, la taxe à la valeur ajoutée, ou impôt indirect, commençait à s'accumuler. Les évêques français craignaient que cela double chaque année et paralyse le mouvement. Ils ont donc eu recours à la solution radicale consistant à se séparer et à s’exercer dans la clandestinité.

La controverse la plus médiatisée impliquant le mouvement raëlien était l'épisode «Baby Eve». En 1997, peu de temps après que le Dr Ian Wilmut a annoncé le succès du clonage d'un agneau appelé «Dolly», Raël a créé une société de clonage appelée Valiant Venture qui offrait des services de clonage («Clonaid») aux investisseurs. Pour 200,000 22 $ de parents en deuil, les couples infertiles et gais pourraient demander des services de clonage auprès de Clonaid. Des services spéciaux stockant l'ADN des êtres chers étaient également disponibles, comme Clonapet, ou dans le cas de la mort prématurée d'enfants bien-aimés, Insuraclone. L'une des meilleures évêques raëliennes, le Dr Brigitte Boisselier, est devenue la cofondatrice, la directrice et la principale porte-parole de Clonaid. Anciennement directrice de recherche pour une société chimique française, Air Liquide, elle «s'est imposée» comme raëlienne dans les médias français en faveur du clonage humain. Elle a été rapidement congédiée et a déménagé au Québec. Un débat international furieux s'est ensuivi parmi les chefs religieux du monde, y compris le Pape, d'éminents scientifiques et d'éminents éthiciens concernant l'éthique et les implications philosophiques du clonage humain, et son débat a été suivi dans les médias internationaux. Un avocat de Floride, Bernard Siegel, a assigné à comparaître Thomas Kaenzig, le vice-président de Clonaid, et «Jane Doe» (la mère du bébé Eve) à comparaître devant un tribunal civil le 2003 janvier 2003. Siegel a fait valoir que si le bébé existait, elle le ferait. ont besoin d'un tuteur désigné et de services médicaux étendus que Clonaid ne pouvait pas offrir (CNN 2003). En janvier 2004, Boisselier a tenu une conférence de presse à Toronto où elle a annoncé que les parents étaient allés dans la clandestinité, après avoir décidé de protéger leur bébé de l'exposition médiatique et des tests scientifiques. Boisselier a ensuite continué d'annoncer périodiquement l'avènement de plus de bébés clonés en Hollande, au Japon, en Australie et en Corée du Sud. À ce moment-là, les journalistes internationaux ont décidé qu'ils participaient involontairement à un canular embarrassant et ont commencé à boycotter les conférences de presse raëliennes et à ignorer les nouveaux projets de droits humains des raëliens (Palmer 187: 94-19). Malgré la controverse entourant Baby Eve, les Raëliens ont fait l'objet d'une publicité substantielle. Le 2003 janvier 50. Raël a pris la parole lors de la réunion mensuelle à Montréal, déclarant que «j'ai informé la planète entière de mon message» et que sa mission était donc «achevée à XNUMX%» - grâce au blitz médiatique international qui a suivi le bébé Eve annonce.

La signification de l'annonce de Baby Eve reste mystérieuse. Les opinions raëliennes vont de l’accord sur le fait que c’est un canular à prétendre qu’il ya des bébés clonés clandestins qui sortiront un jour. Une autre théorie est que le but de l'annonce de Baby Eve était de «sensibiliser le public afin qu'il soit prêt pour le clonage humain lorsque cela se produira à l'avenir». Pour les Raëliens, le clonage humain est apocalyptique, même néitzschien, car il signifie est devenu "dieu", et cette humanité est en train de "élohimiser".

Le statut général du mouvement raëlien reste contesté. En 1995, une commission parlementaire a publié un rapport par le biais de l'Assemblée nationale de France qui a classé le mouvement raëlien comme une «secte» (terme français pour «secte»). En 1997, une commission d'enquête parlementaire a publié un rapport par l'intermédiaire de la Chambre des représentants belge qui a qualifié le Mouvement Raëlien Belge de «secte». Glenn McGee, directeur associé du Center for Bioethics de l'Université de Virginie, déclare qu'une partie de la secte raëlienne est une secte tandis que l'autre est un site Web commercial qui recueille d'importantes sommes d'argent auprès de ceux qui s'intéressent au clonage humain. Cependant, le Bureau de la Démocratie, des Droits de l'Homme et du Travail du Département d'État des États-Unis a classé le Mouvement Raëlien International comme une religion.

RÉFÉRENCES

CNN. 2003. «Clonaid Summoned to US Court, 12 janvier. Consulté sur http://articles.cnn.com/2003-01-12/justice/cloning.court_1_clonaid-thomas-kaenzig-human-clone?_s=PM:LAW sur Février 22, 2012.

Palmer, Susan J. 2004. Extraterrestres adorés: Raël ' s religion UFO. Nouveau-Brunswick, NJ: Rutgers University Press.

Raël. 1974. Le livre qui dit la vérité. Clermont Ferrand: Les Editions du Message.

Raël. La Géniocratie. 1977. La Negrerie, 24310: Brantôme: Édition du message.

Raël. 1979. Accueiller les extra-terrestres. Japon: La Fondation Raëlienne.

Raël. 1980. La méditation sensuelle. Vaduz: Fondation Raelienne.

Raël. 1992. Le racisme religieux financé par le gouvernement socialiste. Genève: La fondation Raëlienne.

Raël. 2001. Oui au clonage humain. Floride: Fondation Raelian.

RESSOURCES SUPPLÉMENTAIRES

Aubeck, Chris. 2012. Merveilles dans le ciel, New York: Pingouin, 2010.

Bergier, Jacques. 1970. Les Extraterrestres dans l'histoire. Paris: Éditions J'ai Lu.

Bourret, Jean-Claude. 1999. Ovnis 1999: Le contact? Mougerre, France: Michel Lafon.

Bourret, Jean-Claude. 1974. La Nouvelle Vague des soucoupes volantes, Paris: France-Empire.

Habermas, Jürgen. 1970. Vers une société rationnelle, trans. Jeremy J. Shapiro. Boston: Beacon.

Hutin, Serge. 1970. Hommes et civilisations fantastiques. Paris: Éditions J'ai lu.

Palmer, Susan J. 1995. «Le mouvement raëlien». Dans Les dieux ont atterri, édité par James R. Lewis. New York: SUNY Press.

Palmer, Susan J. 2005. «Les raëliens: controverse concurrente». Pp. 381-86 dans Nouvelles religions controversées, édité par James R. Lewis. New York: Presse d'Université d'Oxford.

Palmer, Susan J. 2000. Il Raeliani. Turin, Italie: Editrice ELLEDICI.

Raël. 1975. Les extraterrestres m'ont emmené sur leur planète. Brantôme: Les Editions du Message.

Rothstein, Mikhail. 2008. "Le mythe de l'OVNI dans une perspective globale: une analyse cognitive." Pp. 133-49 dans Nouvelles religions et mondialisation, édité par Armin Geertz et Margit Warburg. Aarhus, Danemark: Aarhus University Press.

Sendy, Jean. 1972. La Lune, clé de la Bible. Paris: Éditions R. Julliard.

Vallée, Jacques. 1965. Anatomie d'un phénomène. Chicago: Henry Regnery.

Date de parution:
20 Février 2012

 

Partager