David G. Bromley

Chapelle du calvaire

TEMPS DE LA CHAPELLE DU CALVAIRE

1927 (25 juin) Charles («Chuck») Ward Smith est né à Ventura, en Californie.

1946 Smith est diplômé du LIFE Bible College de Los Angeles, en Californie.

1947-1964 Smith a exercé des fonctions ministérielles dans l'église évangélique Foursquare.

1965 Calvary Chapel a commencé comme une petite étude biblique à enfermer dans un parc de maisons mobiles à Costa Mesa, en Californie, avec Smith comme pasteur.

1968 Lonnie et Connie Frisbee ont été invités par Smith à se joindre au personnel de Calvary Chapel, et Lonnie a commencé à évangéliser des personnes dans la contre-culture.

La chapelle 1968 Calvary a ouvert House of Miracles, une maison de transition pour les personnes en transition entre la contre-culture et le christianisme.

1971 Frisbee et Smith se sont séparés en raison de différences théologiques, en particulier en ce qui concerne la pratique de la prophétie et de la glossolalie.

1971 Smith a fondé Marantha! Music, un label de musique chrétienne.

1977 John Wimber, pasteur de la chapelle du Calvaire, a lancé le mouvement des vignobles au sein de la chapelle du Calvaire, en mettant l'accent sur l'expression des dons spirituels dans les congrégations de la chapelle du Calvaire.

1978 Wimber a invité Frisbee à la chapelle du calvaire du Vineyard Movement.

1982 Le mouvement Yineyard de Wimber se sépare de la chapelle du Calvaire, adoptant le nom d'association des églises de vignoble.

Le Frisbee 1993 est décédé des suites de complications du SIDA.

1996 Smith a fondé le label discographique Calvary Chapel Music.

HISTORIQUE DU FONDATEUR / DU GROUPE

Chuck Smith est né à Ventura, Californie en 1927 de Charles et Maude Smith. Le père de Smith avait été élevé presbytérien, etsa mère fréquentait une église baptiste; cependant, les deux parents sont devenus des chrétiens nés de nouveau. Leur foi a été renforcée quand ils ont été témoins de ce qu'ils croyaient être un miracle lorsque la sœur cadette de Smith, qui avait contracté une méningite spinale, a été ramenée du bord de la mort par un pasteur pentecôtiste local. Dans sa jeunesse, Smith était très athlétique et n'avait aucun intérêt pour le ministère; en fait, il avait décidé de devenir médecin. Cependant, il a radicalement changé d'orientation et a décidé de s'inscrire à l'école biblique alors qu'il fréquentait un camp de jeunes chrétiens pendant l'été. Il se souvient que «je savais que Dieu m'avait appelé à lui et que je ne pouvais pas refuser» (Smith, Jr. 2009: 25). Il a ensuite fréquenté le Life College Biblique (Lighthouse of International Foursquare Evangelism) à Los Angeles, Californie, un centre de formation ministérielle pour l'Église internationale de l'Évangile Foursquare. Bien que Smith ait terminé ses études au LIFE Bible College, il rapporte qu'il ne s'est toujours pas senti à sa place dans la dénomination Foursquare Gospel (Smith, Jr. 2009: 41).

Après avoir été ordonné dans la dénomination Foursquare Gospel, Smith a servi en tant que ministre pendant des années 17. Il a servi comme pasteur dans un certain nombre d'églises, avec divers degrés de succès et d'accomplissement. Dès le départ, Smith était en quelque sorte un non-conformiste. Il se souvient d'un incident au cours duquel son supérieur l'a informé qu'il était coupable du «péché de rébellion et de sorcellerie» (Smith, Jr. 2009: 131). Selon son propre récit (Smith 1981), vers la fin de son ministère dans l'Évangile Foursquare, il était devenu très découragé: «J'ai été vaincu. J'avais dépassé la fleur de l'âge de ma jeunesse, perdant beaucoup de mon énergie et abandonnant la plupart de mes idées. Il a également trouvé la structure confessionnelle de plus en plus restreinte (Miller 1997: 32). Smith (2005: 17-18) fait référence à une expérience dans une église qu'il a créée et qui a servi d'impulsion pour quitter la dénomination. «Nous avons décidé de changer le format du service de chant traditionnel, les annonces, la prière et le sermon à un type plus informel de rassemblement. Nous tenions des services dans la salle de la Légion américaine locale. Donc, étant arrivés tôt, ma femme et moi avons arrangé les chaises en cercle plutôt qu'en rangée. Plutôt que d'utiliser l'hymne, nous avons adoré le Seigneur en chantant des chœurs. Puis nous sommes entrés dans un temps de prière. Et beaucoup de gens qui avaient été liés ont pu s'ouvrir et prier. Ce fut une expérience très spéciale pour eux. Le conseil de l'église a immédiatement informé Smith qu'il devait interrompre cette innovation. Il se souvient que «j'ai réalisé à ce moment-là que cela n'allait pas être mon lieu de ministère permanent» (2005: 19).

Smith a ensuite quitté l'église pour fonder le Corona Christian Center, qui a commencé comme un petit groupe d'étude biblique tenu dans la maison de Smith, en 1965 (Miller 1997: 32). Le Centre a continué de croître et est devenu la Corona Christian Association et a offert à Smith sa première occasion de devenir pasteur en dehors d'un contexte confessionnel. Cette même année, Smith a été invité à servir de pasteur pour une petite étude biblique pour les enfermés dans un parc à roulottes local à Costa Mesa, en Californie, qui était à l'origine de Calvary Chapel. le un petit groupe luttait à ce stade et rapporta une visite du Saint-Esprit: »Il a dit qu'Il mettrait un fardeau sur le cœur de Chuck Smith pour qu'il vienne pasteur…. Dieu bénirait l'église et cela passerait à la radio. L'église deviendrait surpeuplée…. Et l'église deviendrait connue dans le monde entier »(Miller 1997: 36; Smith 1981). Smith lui-même a rapporté que le Saint-Esprit lui avait parlé deux ans plus tôt et qu'il avait reçu un message similaire de succès à venir. Smith a donc démissionné de son poste au sein de la Corona Christian Association. Il a accepté l'invitation de pasteur de la congrégation de la chapelle du Calvaire, qui est ensuite passée de 25 membres à 2,000 1997 en deux ans (McGraw 1974). La troisième année, l'église a dû déménager dans un bâtiment plus grand à Newport Beach. L'église a continué de croître et a finalement acheté un terrain de dix acres à Costa Mesa, son emplacement actuel. En 2,300, l'église a ouvert un nouveau sanctuaire de XNUMX personnes et a été bientôt forcée de tenir trois services le dimanche, même avec la capacité accrue de sièges.

Situé comme il était au centre de la contre-culture, Smith a commencé à rencontrer des «hippies» et des «gens de Jésus». Ses premières impressions ont été extrêmement négatives: «En fait, à l'époque du mouvement hippie, ces gamins sales et barbus aux cheveux longsdans les rues me repoussait. Le représentait tout ce contre quoi je m'opposais. Nous étions à des kilomètres l'un de l'autre dans nos pensées, nos philosophies, tout »(Smith 1981). Cependant, c'est peu de temps après, en 1968, qu'il rencontra un des gens de Jésus qui allait transformer la chapelle du Calvaire, Lonnie Frisbee. Apparemment, la femme de Smith, Kay, avait une vision selon laquelle Smith tendrait la main aux hippies. Smith se souvient que «je me suis retourné et j'ai vu les larmes couler sur son visage… et je pouvais voir qu'elle priait» (Coker 2005). Smith a ensuite demandé à un ami de sa fille, John Higgins, de trouver un hippie et de le ramener chez eux. Le hippie que Higgins a ramassé dans la rue et amené à la maison des Smith était Lonnie Frisby, alors âgée de dix-huit ans. Smith (1981) se souvient: «J'ai dit:« Salut Lonnie ». J'ai tendu la main et l'ai accueilli dans la maison. Alors qu'il commençait à partager, je n'étais pas préparé à l'amour qui est sorti de cet enfant. Son amour pour Jésus-Christ était contagieux. L'onction de l'Esprit était sur sa vie, alors nous avons invité Lonnie à rester avec nous pendant quelques jours. En mai 1968, Smith, Higgins et Frisbee avaient établi la Maison des Miracles, un «crash pad» communautaire pour les hippies qui avaient «accepté le Seigneur» (Miller 1997: 33). Smith a confié à Frisbee et à sa femme, Connie, la responsabilité du projet. La Maison des Miracles accueillait initialement 35 nouveaux convertis chrétiens qui avaient besoin d'aide pendant leur transition hors de la culture de la drogue en leur offrant un environnement stable et en subventionnant leur loyer (DiSabatino 1995: 59). La Maison des Miracles d'origine s'est ensuite transformée en un réseau de près de 20 «maisons communautaires» soutenues par Calvary Chapel (Norridge 1992). Plus tard, les centres de réveil de la jeunesse de Shiloh ont émergé de ce réseau et, jusqu'à son effondrement en 1978, sont passés à 175 maisons communales et 100,000 XNUMX participants issus de la contre-culture.

La décision de Smith de tendre la main aux hippies et de les incorporer dans son ministère a produit une poussée de croissance dans le Calvaire.Chapelle, due en grande partie à l'évangélisation charismatique de Lonnie Frisbee. Frisbee est né à Costa Mesa en 1950 et ses parents ont divorcé tôt dans sa vie. Après que sa mère se soit remariée et qu'il ne s'entende pas avec son beau-père, Frisby a quitté la maison à quinze ans. Il a commencé à participer à la sous-culture de la drogue et à la communauté gay de Laguna Beach. Frisbee a ensuite déménagé à San Francisco où il s'est converti au christianisme, rejoignant The Living Room, la première communauté chrétienne de rue en 1967. Pendant trois ans après avoir rencontré Chuck Smith, Frisbee est devenu une force majeure dans la croissance de la chapelle du Calvaire et rétrospectivement a été appelé «Jean-Baptiste du sud de la Californie» (Di Sabatino 1995: 8). Il a été ordonné en 1971. Smith a estimé que pendant la période où Frisbee faisait partie du personnel de la chapelle du calvaire, l'église a baptisé 8,000 20,000 personnes et en a converti 1973 XNUMX. Cependant, Frisbee et Smith se sont divisés sur le parler en langues car Frisbee était attaché à l'importance des conversions et à la glossolalie comme indicateur de la présence du Saint-Esprit, tandis que Smith croyait que l'amour était l'expression la plus importante du Saint-Esprit. Lonnie et Connie Frisbee ont divorcé en XNUMX après que Connie eut une relation adultère avec leur pasteur.

En 1978, Frisbee a quitté la chapelle du calvaire et s'est joint à John Wimber, qui était également engagé dans le pentecôtisme et à l'époque, il était pasteur d'une petite église de la chapelle du calvaire à Yorba Linda. Frisbee a eu le même genre d'impact dans l'église de Wimber qu'il avait eu auparavant avec la chapelle du Calvaire. Par exemple, «Lors du service religieux de la fête des mères en 1980, Frisbee a ordonné à tous les 21 ans et moins de se présenter sur le devant de la scène. Des témoins affirment que dès que les enfants sont arrivés à côté de Frisbee, ils sont tombés au sol, fouetté dans la frénésie en présence de l'esprit du Seigneur. Certains pratiquants sont sortis dégoûtés du spectacle »(Coker 2005). Wimber a ensuite quitté Calvary Chapel où son pentecôtisme n'était pas le bienvenu et a co-fondé avec des pasteurs partageant les mêmes idées de la chapelle du calvaire à Los Angeles, ce qui est devenu l'Association of Vineyard Eglises. Cependant, Wimber a rapidement découvert les activités homosexuelles de Frisbee et a mis fin à leur partenariat; Frisbee est décédé par la suite du SIDA en 1993.

La décision de Smith d'inviter des hippies dans la congrégation n'a pas été chaleureusement accueillie de tous côtés. Il y avait une opposition à la fois interne et externe. Smith se souvient d'un incident dans lequel l'église avait installé de nouveaux tapis coûteux, et certains membres se sont offusqués des hippies qui salissaient le tapis pieds nus. Il rapporte avoir dit à d'autres dirigeants d'églises que «… c'est nous, chrétiens établis plus âgés, qui sommes jugés devant les jeunes». Et il a conclu: «Si à cause de notre moquette moelleuse, nous devons fermer la porte à un jeune qui a les pieds nus, alors je suis personnellement en faveur de déchirer toute la moquette et d'avoir des sols en béton…. Ce n'est jamais, jamais , fermez la porte à qui que ce soit à cause de sa robe ou de son apparence »(Smith 2005: 32). D'autres églises évangéliques n'étaient pas non plus initialement amoureuses de l'initiative de Smith. Comme le note Richardson (1993: 213), «les participants au mouvement du Calvaire étaient souvent considérés par la plupart comme des perdants, des fauteurs de troubles ou simplement antisociaux en raison de leur implication dans les sous-cultures de rue et de drogue. Smith rappelle qu'un certain nombre d'églises locales ont adopté la position «Si Dieu les avait vraiment nettoyées à l'intérieur, elles le montreraient à l'extérieur» (Smith, Jr. 2009: 181).

Après la séparation de la chapelle du calvaire et de l'association des églises du vignoble, elles ont toutes deux prospéré. Les églises de Vineyard ont grandi et dépassent les filiales de 600 aux États-Unis et dans le monde entier, avec à peu près des membres de 1,500 aux États-Unis. Le réseau de chapelles affiliées de Calvary Chapel sur 150,000 et l’église de Costa Mesa servent chaque semaine aux visiteurs de 1,000.

DOCTINES / CROYANCES

La chapelle du Calvaire adhère à la doctrine chrétienne évangélique dans les domaines les plus importants. La Bible est considérée comme la parole inspirée et infaillible de Dieu. La chapelle du Calvaire accepte la théologie trinitaire, enseignant que Dieu existe en trois personnes - le Père, le Fils et le Saint-Esprit. En ce qui concerne Jésus-Christ, la chapelle du Calvaire enseigne que Jésus est le Messie et est né d'une vierge, crucifié, ressuscité corporellement après la crucifixion, puis est monté au ciel, ce qui est compris comme un lieu littéral. On croit que Jésus-Christ est à la fois pleinement humain et Dieu et qu'il est mort en expiation pour les péchés de toute l'humanité. On pense que Christ reviendra personnellement dans la seconde venue, et que le retour sera prémillénaire (son retour physique se produira avant le début du millénaire). Les croyants seront enlevés avant la période de tribulation. Ceux qui acceptent le Christ et sont sauvés se voient promettre la vie éternelle au ciel, mais les humains sont libres d'accepter ou de rejeter la grâce de Dieu. Ceux qui n'acceptent pas le Christ seront éternellement envoyés en enfer. Les individus peuvent «naître de nouveau» en se repentant du péché et en acceptant Jésus-Christ; cela garantit que leurs péchés sont pardonnés et qu'ils passeront l'éternité au ciel. La chapelle du Calvaire rejette certains aspects du calvinisme, tels que la grâce irrésistible, affirmant que chacun a le libre arbitre d'accepter ou de rejeter la grâce de Dieu. En outre, la chapelle rejette la doctrine calviniste de l'expiation limitée (la croyance que le Christ est mort pour les seuls élus), affirmant qu'il est mort pour les péchés de toute l'humanité.

Les doctrines de la chapelle du Calvaire sont distinctives à certains égards, car Chuck Smith a cherché un terrain d'entente entre le pentecôtisme et le fondamentalisme. Comme Calvary Chapel explique cette impulsion: «Au fil des ans, le fondamentalisme, alors qu'il s'accrochait à l'intégrité de la Parole de Dieu, avait tendance à devenir rigide, légaliste et à ne pas accepter les dons spirituels. De même, le pentecôtisme est devenu enthousiaste et émotif aux dépens de l'enseignement de la Parole de Dieu »(Taylor sd). Alors que Calvary Chapel enseigne que la Bible est inerrante comme le font les fondamentalistes, l'église ne croit pas au littéralisme biblique. Bien que Calvary Chapel accepte le parler en langues comme un don spirituel comme le font les pentecôtistes, il ne favorise pas une telle expression dans les services de la congrégation. Les services de la chapelle du Calvaire, comme les services de la Pentecôte, sont d'une grande énergie, mais comme c'est le cas dans le fondamentalisme, l'accent est mis sur l'enseignement de la Bible. Smith a toujours recherché la flexibilité doctrinale comme moyen de promouvoir l'unité chrétienne et d'éviter ce que Smith considère comme une division sur des questions théologiques mineures. Smith affirme également que l'amour du Christ devrait être la base de la communion chrétienne et devrait l'emporter sur la dénomination et les différences doctrinales mineures. Comme déjà noté, remontant aux premières années de la chapelle du Calvaire, Smith a fermement rejeté l'exclusion des individus de la fraternité chrétienne en raison de leur apparence ou de leur style de culte.

Il y avait aussi un élément d'apocalypticisme dans la doctrine de la première chapelle de Calvary. Dans Temps de fin (1980), Smith a déclaré qu'il s'attendait à ce que la génération née à partir de 1948 soit la dernière génération du monde, et il s'attendait à ce que le monde se termine au plus tard en 1981. En fait, Calvary Chapel a tenu un service de réveillon du Nouvel An en 1981 dans l'attente de la fin du monde. L'échec de cette prophétie a conduit à la désillusion et à certaines défections, mais n'a pas eu d'impact significatif sur la taille et la croissance de la chapelle du Calvaire (Arellano 2011).

RITUELS / PRATIQUES

Le but des services d'adoration à la chapelle du Calvaire est d'exprimer l'amour, la louange et la gratitude envers Dieu. L'une des caractéristiques distinctives des services de culte de la chapelle du Calvaire depuis sa fondation était leur caractère informel. Alors que certains membres portent des vêtements formels aux services de l'église, l'église invite ceux qui y assistent à «venir comme vous êtes» car c'est une transformation intérieure et non une conformité externe que l'église cherche à réaliser. Les pasteurs dirigent également fréquemment des services en tenue informelle pour réduire les différences de statut. Il existe une structure générale des services, bien que les églises individuelles varient considérablement, qui comprend des segments sur l'accueil, la louange et l'adoration, le message et le payeur. Les cultes sont flexibles et ouverts afin qu'ils soient guidés par le Saint-Esprit et encouragent l'ouverture du cœur des adorateurs. Par conséquent, les fidèles ne sont pas informés sur le moment de s'asseoir, de se tenir debout, de lire ou de réciter. En outre, une partie importante du service implique de la musique, souvent contemporaine mais parfois traditionnelle (Miller 1997: 80), car Calvary Chapel enseigne que le culte doit être une source d'inspiration. Le caractère informel de la tenue vestimentaire et des services de culte et la proéminence de la musique produite localement remontent aux premières années de l'église lorsqu'elle était profondément influencée par les convertis contre-culturels.

Un autre trait distinctif des services de culte de la chapelle du Calvaire est l'engagement à la présentation de la Bible. Smith a découvert l'enseignement explicatif par accident alors qu'il manquait de matière pour ses sermons. Il a trouvé WH Griffith's L'apôtre Jean (1984), un livre décrivant l'étude verset par verset de l'épître de Jean 1. Lorsque cette méthode d'enseignement a produit de l'excitation et de l'engagement dans la congrégation, il a étendu le concept à d'autres livres de la Bible (Smith, Jr. 2009). : 80). Comme l'a dit Smith, «La transformation comprenait trois parties: je suis passé de la prédication à l'enseignement; le sermon est passé d'actualité à exposé; et le contenu du message est passé de mon propre développement d'un texte biblique à la Bible elle-même (Smith, Jr. 2009: 88). Désormais, lors des cultes d'adoration, la congrégation parcourait la Bible du début à la fin, lisant chaque verset et livre dans l'ordre. Du point de vue de la chapelle du Calvaire, l'objectif est d'enseigner plutôt que de prêcher. Les membres de la congrégation de longue date peuvent donc avoir étudié la Bible entière de cette manière plusieurs fois. Comme Smith («Bob Coy, Chuck Smith, Gayle Erwin» 1996) a un jour décrit son objectif: «enseigner simplement le monde de Dieu simplement». Cette approche a également conduit à l'accent mis par Calvary Chapel sur l'enseignement plutôt que sur l'évangélisation: la croissance de la foi et de la connaissance conduira les gens à un partage naturel de leur foi.

La chapelle du Calvaire pratique à la fois le baptême et la communion. Au début, lorsque les conversions contre-culturelles étaient au centre des préoccupations pour Chuck Smith et Lonnie Frisbee, les baptêmes étaient souvent célébrés dans l'océan Pacifique et les offices religieux étaient célébrés sur la plage. Ces sites rituels ont largement cédé la place au baptême dans des vases d'intérieur et à des services de culte, même si le baptême dans des étendues d'eau naturelles est encore acceptable. Le baptême n'est pas considéré comme essentiel pour le salut spirituel mais plutôt considéré comme emblématique d'une transformation intérieure qui s'est produite. Les congrégations individuelles célèbrent la communion, au cours de laquelle les membres reçoivent du pain et du vin avec une fréquence variable.

La position de Calvary Chapel sur le «don des langues» reflète la recherche de l'Église d'une position intermédiaire entre le fondamentalisme et le pentecôtisme. L'ambivalence de Smith à propos de la glossolalie et d'être tué dans l'Esprit existe depuis longtemps. Il déclare que pendant qu'il était étudiant au Life Bible College, il «doutait que l'Esprit de Dieu inspire un comportement qui rendrait les gens stupides ou incontrôlables. Ce genre de comportement contredit mon idée de la façon dont Jésus, Paul ou l'un des disciples se serait comporté. Il poursuit en notant que «j'étais le seul de ma classe de finissants à ne pas être« tué dans l'Esprit »lorsque j'ai reçu mon ordination» (Smith, Jr. 2009: 42). Il est particulièrement réticent à attribuer immédiatement de telles expériences à l'Esprit Saint: les chrétiens pentecôtistes et charismatiques décrivent le fait d'être tué dans l'esprit comme «une expérience dans laquelle l'Esprit de Dieu vient se reposer sur des personnes avec une telle force qu'ils ne peuvent pas rester debout, mais s'effondrent. dans une sorte d'évanouissement euphorique. Bien que l'évanouissement soit une expérience humaine normale, j'ai toujours eu de sérieuses réserves quant à l'attribution de ces évanouissements particuliers à Dieu (Smith Jr. 2009: 54). Smith encourage donc l'exercice des dons «décemment et en bon ordre», ce qui se traduit par des dévotions personnelles plutôt que publiques ou par l'expression de services «après la lueur» (Taylor sd).

ORGANISATION / LEADERSHIP

Chuck Smith a fondé et dirige le réseau d'églises Calvary Chapel depuis sa création en 1965. Alors que les églises individuelles sont indépendantes et peuvent choisir leurs propres structures de direction, la plupart suivent ce qu'on appelle le «modèle de Moïse» de leadership, que Smith a établi à Costa Mesa. Selon ce modèle, Dieu est le chef ultime, et chaque pasteur joue le rôle de Moïse, servant directement sous l'autorité divine et responsable devant Dieu. Les pasteurs guident l'église selon les instructions du Saint-Esprit (Taylor sd) Le pasteur peut nommer des pasteurs assistants, mais il n'y a pas de hiérarchie organisationnelle formelle (Miller 1997: 80). Les pasteurs ont donc une autorité presque complète sur leurs églises. Les femmes et les homosexuels ne peuvent pas être ordonnés pasteurs.

En établissant la chapelle du calvaire, Smith évita la forme d'organisation confessionnelle connue afin d'éviter ce qu'il considérées comme des règles restrictives, des pratiques de division et des conflits sur des différences doctrinales insignifiantes. Calvary Chapel se décrit donc comme une communauté d'églises. Les seuls liens symboliques entre les églises sont qu'elles affichent généralement l'image d'une colombe dans l'église et qu'elles peuvent incorporer la chapelle du Calvaire dans le nom de l'église, bien que cela ne soit pas obligatoire. La fraternité des églises n'a pas d'organisme central de réglementation religieuse ou financière. Les églises individuelles sont autorisées à participer au réseau de la chapelle du calvaire par l'approbation de la communauté de sensibilisation de la chapelle du calvaire. Pour être approuvés, les pasteurs des églises candidates doivent accepter les traits distinctifs du mouvement de la chapelle du Calvaire. Les pasteurs d'églises ne sont pas tenus de posséder un diplôme de séminaire. Lorsqu'on a demandé à Chuck Smith quels futurs pasteurs du séminaire devraient assister, il a répondu qu'ils devaient aller au même séminaire que les disciples fréquentaient assis aux pieds de Jésus («Bob Coy, Chuck Smith, Gayle Erwin» 1996). Tout au long de l'histoire de la chapelle du Calvaire, Smith a donc ordonné ceux qui lui ont dit qu'ils avaient reçu un appel au ministère et qui étaient dédiés à la philosophie ministérielle de Smith. En effet, de nombreux membres de la cohorte initiale de pasteurs de la chapelle du Calvaire étaient des hommes qui étaient sortis de la contre-culture et n'avaient pas de formation ministérielle officielle (Smith et Brooke 2005). La capacité de Smith de former et d'ordonner des ministres personnellement a facilité l'implantation d'églises qui a conduit au développement rapide du réseau de bourses de la chapelle du calvaire. En règle générale, les nouvelles églises ont commencé en tant que groupes d'étude biblique et se sont progressivement transformées en congrégations plus formelles. Les églises n'ont pas d'adhésion formelle; ceux qui assistent aux services s'intègrent simplement aux services et activités de l'église.

En plus de son réseau d’églises, Calvary Chapel a mis en place le Calvary Chapel Bible College, l’École de leadership, le Harvest Crusades, Maranatha Music et un réseau de radio. Le Calvary Chapel Bible College a été créé à Murrieta, en Californie, en 1975 et est devenu de nombreux campus affiliés où les étudiants peuvent obtenir des diplômes en théologie ou en études bibliques. Le Bible College n'est pas accrédité mais entretient des relations de travail avec d'autres institutions accréditées qui facilitent le transfert de crédits pour les étudiants qui fréquentent le collège. Chuck Smith est président du Bible College, et les instructeurs sont des ministres de la chapelle du Calvaire. L'École de leadership est indépendante du Collège biblique, mais offre des stages à ceux qui ont des aspirations ministérielles (Denna 2001: 8). The Harvest Crusades, qui a commencé dans les années 1990 par le biais de la Harvest Christian Fellowship de la Calvary Chapel à Riverside, en Californie, offre une combinaison d'un concert de rock chrétien et d'un forum pour offrir un témoignage chrétien. Ces croisades ont produit des auditoires totalisant plusieurs millions depuis leur création.Une caractéristique importante de la composante Jesus People Movement de la contre-culture des années 1960 était l'hymne et la musique de culte dans un style folk-rock qui a été produit par le mouvement. membres. Calvary Chapel a commencé à puiser dans ce vivier de talents et, en 1971, a créé Maranatha! (Notre Seigneur) La musique comme programme de sensibilisation de l'église. Maranatha! La musique produit son premier album cette année-là, The Everlastin 'Living Jesus Music Concert. Un certain nombre de groupes de musique se sont affiliés à Maranatha! et chapelle du Calvaire.

Au milieu des années 1990, Chuck Smith s'est associé à son fils et à un autre pasteur de la chapelle du Calvaire, Mike Kestler, pour établir un réseau de ratios, Calvary Satellite Network, qui a été financé en grande partie par l'église de Smith de Costa Mesa (Goffard 2007). Le réseau s'est rapidement développé et s'est finalement composé de 400 stations, rendant les enseignements de la chapelle du calvaire disponibles dans tout le pays. Ce partenariat a pris fin en 2003 au milieu de différends insolubles entre les parties. Calvary Chapel a également établi le ministère radiophonique The World for Today qui est diffusé dans le monde entier (Austin 2005).

Au sein de 2012, il a mis en place un conseil de direction composé de membres 21 pour superviser la Calvary Church Association, une association de certaines congrégations aux vues similaires à 1,600 aux États-Unis et à l’étranger.

QUESTIONS / DEFIS

La chapelle du Calvaire a été impliquée dans un certain nombre de controverses au cours de son histoire. Au début, l'église a suscité des critiques à la fois en interne et au sein de la communauté évangélique plus large pour avoir invité le peuple Jésus et les hippies contre-culturels dans la congrégation. La tenue décontractée et le style de culte informel de l'église ainsi que ses doctrines flexibles qui cherchaient à combler les différences confessionnelles ont également suscité la désapprobation. En cherchant une niche entre le fondamentalisme et le pentecôtisme, Calvary Chapel a attiré l'opposition des deux. L'Église a survécu au déclin de la contre-culture avec beaucoup plus de succès que de nombreux autres mouvements des années 1960. Les personnes qui ont quitté la contre-culture sont devenues des membres principaux de l'église et, dans certains cas, des pasteurs en vieillissant et en adoptant des vies plus conventionnelles. Avec son engagement envers l'inclusion, l'église a également identifié de nouveaux groupes auxquels faire appel. Rees (2009: 63) a observé que: «À mesure que les hippies de la contre-culture grandissaient et s'établissaient, le Calvaire les accompagnait. Finalement, il a abandonné les baptêmes océaniques et les services de plage, bien que certains groupes de jeunes relancent la pratique aujourd'hui. Au milieu des années quatre-vingt, Smith prêchait à une nouvelle génération de jeunes Californiens avec un nouvel ensemble de valeurs sociales: la rébellion a été remplacée par le consumérisme et la cavalerie s'est adaptée. Les guitares électriques ont remplacé les guitares acoustiques, les éléments charismatiques du culte ont été atténués, et l'église a pris une sensation plus traditionnelle, bien que toujours très décontractée. Lorsque Costa Mesa est devenu plus diversifié sur le plan ethnique dans les années 80 et 90, Smith et son personnel ont commencé à élargir leur cible à la population non anglophone qui grandissait autour d'eux. Des services en espagnol, en philippin et en coréen ont été ajoutés et rapidement remplis. » Le style de culte informel, la flexibilité doctrinale et la musique innovante qui se sont développées au sein de la chapelle du Calvaire ont été adoptés par de nombreuses autres dénominations, rendant la chapelle du Calvaire beaucoup plus courante dans le processus.

La forme centralisée de leadership (le modèle de Moïse) dans les chapelles du Calvaire a également créé des problèmes persistants. Il y a eu plusieurs cas dans lesquels les pasteurs des églises affiliées à la chapelle du Calvaire ont été accusés d'infidélité conjugale, d'indiscrétions sexuelles ou d'irrégularités financières; et, compte tenu de la structure de leadership, il y avait peu de responsabilité. (Billiter 1992; Haldane 1992). Dans certains de ces cas, Chuck Smith a occupé des postes dans l'église de Cost Mesa après que les ministres aient été renvoyés de leurs anciennes églises (Moll 2007). La réponse de Smith aux questions sur le traitement des pasteurs accusés ou reconnus coupables d'indiscrétions sexuelles a été qu'il y a une tentative de les restaurer si le repentir: «S'ils se repentent, nous cherchons à restaurer dans un esprit de douceur, considérant que nous soyez tenté », dit Smith. «Nous sentons que nous avons une base biblique [pour le faire]» (Moll 2007). Smith dit qu'il pratique la restauration et que les pasteurs qui ont été restaurés au ministère après le péché sexuel ont continué à diriger des ministères avec succès: «Je peux vous parler de nombreux ministres, de grands ministres, que nous avons été en train d'aider à restaurer, et heureusement, les problèmes ne sont jamais devenus publics et les gens n'en sont même pas conscients. Je pense que c'est un honneur pour Dieu »(Moll 2007).

Calvary Chapel est un réseau d'églises prospère, toujours dirigé par Chuck Smith. Cependant, l'avenir de la communauté des églises de la chapelle du Calvaire reste à déterminer. Smith et son fils se sont disputés lorsque Chuck Smith Jr. a remis en question la philosophie et les croyances théologiques de son père. Des manifestations ont éclaté au sein de l'église: «Des manifestations en ligne et des dépliants distribués dans l'église plus jeune de Smith ont exigé qu'il abandonne le nom de« Calvaire »en raison de sa dérive de plus en plus libérale sur des questions aussi incontestables que le mal de l'homosexualité et la promesse de l'enfer pour les incroyants (Goffard 2006). La rupture a conduit Smith à renvoyer son fils du ministère en 2006, éliminant la possibilité d'une succession père-fils. La mort de Smith en octobre 2013 après une longue bataille contre le cancer du poumon a mis la transition du leadership au premier plan (Fletcher 2012; Goffard 2013). Compte tenu de la centralité personnelle de Smith dans la formation et la gouvernance continue de Calvary Chapel, l'avenir du réseau sans le leadership de Smith lui posera un défi organisationnel important.

RÉFÉRENCES

Arellano, Gustavo. 2011. «Se souvenir du moment où Chuck Smith a prédit la fin des temps - et cela ne s'est pas produit.» OC hebdomadaire, 7May 2011. Accessible depuis
http://blogs.ocweekly.com/navelgazing/2011/05/remembering_when_chuck_smith_p.php sur 15 Août 2012.

Austin, Ian. 2005. Le pasteur Chuck Smith et le mouvement de la chapelle du calvaire: raisons de la croissance et du succès continus de la chapelle du calvaire . Asheville, NC: Université de Caroline du Nord à Asheville.

Billiter, Bill. 1992. »Le révérend Hocking de Santa Ana quitte la chaire après une affaire: scandale: un ministre renommé reconnaît le« péché sexuel »avec une femme mariée dans la congrégation de son église du Calvaire.» Los Angeles Horaires, 09 Octobre 1992. Accessible depuis http://articles.latimes.com/1992-10-09/local/me-790_1_calvary-church sur 28 Août 2012.

«Bob Coy, Chuck Smith, Gayle Erwin - Chapelle du Calvaire.» 1996. Conférence des pasteurs du Calvary Chapel Midwest . Accessible depuis http://www.youtube.com/watch?feature=endscreen&NR=1&v=5wSW1FEIbKg sur 22 Août 2012.

Coker, Matt. 2005. «Le premier monstre de Jésus». OC hebdomadaire, 3 March 2005. Accessible depuis http://www.ocweekly.com/2005-03-03/features/the-first-jesus-freak/ sur 15 Août 2012.

Denna, David. 2001. Histoire du mouvement de la chapelle du calvaire. Louisville, KY: Séminaire théologique baptiste du Sud.

Di Sabatino, David. 1999. Le mouvement du peuple de Jésus: bibliographie annotée et ressource générale. Westport, Connecticut: Greenwood Press.

Fletcher, Jaimee Lynn. 2012. «Le fondateur de la chapelle du Calvaire lutte contre le cancer du poumon». Comté d'Orange, 5 Janvier 2012. Accessible depuis http://www.ocregister.com/news/smith-334349-chapel-calvary.html sur 15 Août 2012.

Goffard, Christopher. 2013. «Le pasteur Chuck Smith meurt à 86 ans; Fondateur du Calvary Chapel Movement. Los Angeles Times, 3 octobre. Consulté à partir de http://www.latimes.com/obituaries/la-me-1004-chuck-smith-20131004,0,7276715.story le 4 Octobre 2013.

Goffard, Christopher. 2007. «L'empire de la radio Calvary, construit par des partenaires dans l'évangélisation chrétienne, est brisé par des accusations sur le sexe, l'argent et le contrôle.» Los Angeles Horaires, 28 Février 2007. Accessible depuis http://articles.latimes.com/2007/feb/28/local/me-calvary28 sur 28 Août 2012.

Goffard, Christopher. 2006. «Père, Fils et Holy Rift». Los Angeles Horaires, 2 septembre 2006. Accessible depuis http://articles.latimes.com/2006/sep/02/local/me-smiths2 on 15 August 2012.

Griffith, WH 1984. L'apôtre Jean, sa vie et ses écrits. Thomas, MI: Publications Kregel.

Haldane, David. 1992. «L'excommunication choque, confond le pasteur disgracié.» Los Angeles Horaires, 23 Décembre 1992. Accessible depuis http://articles.latimes.com/1992-12-23/local/me-2228_1_senior-pastor sur 28 Août 2012.

McGraw, Carol. 1997. «Laissez les enfants de fleurs venir à moi: le pasteur Chuck Smith a été le parrain des Freaks de Jésus.» Comté d'Orange, 1 Juillet 1997.

Miller, Donald. 1997. Réinventer le protestantisme américain: le christianisme dans le nouveau millénaire. Berkeley, CA: Presses de l'Université de Californie.

Moll, Rob. 2007. «Jour du jugement: Chuck Smith et la chapelle du Calvaire font face à un avenir incertain. Christianity Today, Mars 2007. Accessible depuis http://www.christianitytoday.com/ct/2007/march/7.53.html sur 28 Août 2012.

Rees, Myev Alexandra. 2009. Un nouvel objectif: Rick Warren, le mouvement des méga-églises et l'évangélisme américain du début du XXIe siècle. Oxford, Ohio: Université de Miami.

Richardson, James. 1993. «Fusions,« mariages », coalitions et dénominationalisation: la croissance de la chapelle du calvaire.» Syzygy: Un journal de religion et de culture alternatives 2: 205-23.

Smith, Jr., Chuck. 2009. Chuck Smith: un mémoire de grâce. Costa Mesa, Californie: Les éditeurs de Word for Today.

Smith, Chuck. 2004. Distinctives de la chapelle du calvaire: principes de base du mouvement de la chapelle du calvaire. Costa Mesa, Californie: Les éditeurs de Word for Today.

Smith, Chuck. 1992. Charisma vs. Charismania. Costa Mesa, Californie: la parole d'aujourd'hui
Les éditeurs.

Smith, Chuck. 1981. «L'histoire de la chapelle du Calvaire». Derniers temps, Automne, 1981. Accessible depuis http://web.archive.org/web/20080716203806/http://www.calvarychapel.com/assets/pdf/LastTimes-Fall1981.pdf sur 8 Août 2012.

Smith, Chuck. 1980. La fin des temps: un rapport sur la survie future. Costa Mesa: Le mot des éditeurs d'aujourd'hui.

Smith, Chuck et Tal Brooke. 2005. Récolte. Costa Mesa, Californie: Les éditeurs de Word for Today.

Taylor, Larry. sd, «Histoire et croyances de la chapelle du Calvaire». Accessible depuis http://calvarychapel.com/library/taylor-larry/text/wcct.htm#01 sur 18 Août 2012.

Date de parution:
1 Septembre 2012

Mettre à jour:
4 Octobre 2013

CONNEXION VIDÉO DE LA CHAPELLE DU CALVAIRE

 

Partager